Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : un salarié d'une casse-automobile exploité pendant trois ans, son gérant emprisonné

-
Par , France Bleu Touraine

Le gérant d'une casse-automobile de Château-Renault a été condamné à quatre mois de prison ferme. Depuis trois ans, il exploitait un salarié dans des conditions d'hygiène indignes. Le site, pollué par les hydrocarbures, a été fermé. Il devra être nettoyé.

La casse-automobile BABA'S à Château-Renault
La casse-automobile BABA'S à Château-Renault - Parquet de Tours

Le gérant de la casse-automobile BABA'S Auto à Château-Renault a été condamné la semaine dernière (procédure de convocation sur reconnaissance préalable de culpabilité, CRPC),  par le tribunal judiciaire de Tours, à quatre mois d'emprisonnement ferme. Son établissement a été fermé définitivement. Le gérant était poursuivi pour travail dissimulé, exploitation et stockage de véhicules hors d’usage sans autorisation, et déversement de substances nuisibles, telles que des hydrocarbures, dans les eaux souterraines. Les gendarmes ont pu relever, au cours de leur contrôle effectué le mercredi 19 mai, que l’exploitant hébergeait son employé, non rémunéré, dans une caravane au sein même de la casse, dans des conditions d’hygiène indignes et insalubres.

Le gérant a reconnu l'ensemble des faits reprochés commis en 2019, 2020 et 2021. Il doit également remettre en état les lieux dans un délai de six mois.

L'opération a été menée par le Comité opérationnel départemental anti-fraude 37 (CODAF 37), et sur réquisition du procureur de la République de Tours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess