Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : un syndicat de pompiers s'inquiète des temps d'intervention dans les zones rurales

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le 25 mars dernier, il a fallu envoyer des pompiers de Loches pour éteindre un incendie à Yzeures-Sur-Creuse, à 46 kilomètres. Les pompiers volontaires de cinq centres d'intervention plus proches n'étaient pas disponibles. Un mauvais concours de circonstances, selon le président du SDIS 37.

Le 25 mars, les pompiers de Loches ont dû aller éteindre un feu à Yzeures-Sur-Creuse, à près de 50 kilomètres de là
Le 25 mars, les pompiers de Loches ont dû aller éteindre un feu à Yzeures-Sur-Creuse, à près de 50 kilomètres de là © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Le syndicat majoritaire chez les pompiers d'Indre-et-Loire écrit au président du Service d'incendie et de secours. Le SPA-SDIS-CFTC s'inquiète de la qualité des secours dans les zones rurales, après un problème survenu dans le Sud-Touraine, le jeudi 25 mars. Ce jour-là, suite à un appel pour un incendie à Yzeures-Sur-Creuse, les seuls pompiers disponibles étaient ceux de Loches, à près de 50 kilomètres de là.

Pourtant, il y a des centres de secours à Yzeures-sur-Creuse, Preuilly-sur-Claise, au Grand-Pressigny, à Abilly et Saint-Flovier. Tous, ont été appelés, mais dans ces cinq centres qui ne fonctionnent qu'avec des pompiers volontaires, personne n'était disponible. Les pompiers du centre d'intervention de Sainte-Maure-de-Touraine, eux, étaient mobilisés sur un accident mortel. Pas d'autre choix, donc, que d'envoyer un engin depuis Loches, avec un temps d'intervention considérablement allongé, selon Anthony Chauveau, le président du syndicat, "pour parcourir 46 kilomètres, entre la caserne de Loches et Yzeures-sur-Creuse, il faut environ 45-50 minutes, avec un fourgon incendie". 

Ce sont des citoyens qui ont besoin d'aide et auxquels on répond dans des délais qui ne sont pas raisonnables - Anthony Chauveau

Le SPA-SDIS-CFTC souligne que plus de 85% des pompiers d'Indre-et-Loire sont des volontaires. Il demande l'embauche de professionnels supplémentaires. Ça n'est pas une solution, lui répond le président du Service d'incendie et de secours, Alexandre Chas, "des sapeurs-pompiers professionnels basés à Yzeures-sur-Creuse, ça n'aurait pas d'utilité. Ça serait une mauvaise utilisation de l'argent public. Le fait qu'on ait autant de centres qui, pour une raison ou une autre, n'aient pas pu répondre à un appel à un moment donné, c'est quelque chose qui n'arrive pas souvent. Le système de défense-incendie repose sur les volontaires, et malheureusement la crise sanitaire ne nous aide pas, mais 99,9% du temps ça fonctionne très bien." 

On ne peut pas baser un dispositif sur une situation qui n'arrive que tous les trois ou quatre mois. L'exception ne fait pas la règle - Alexandre Chas

Précisons que le temps d'intervention n'a pas eu de conséquence grave puisque les personnes qui avaient appelé les pompiers pour un début d'incendie avaient réussi à maîtriser le sinistre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess