Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Indre-et-Loire: un trafic de 11 kilos de cannabis démantelé par les gendarmes de Chinon

-
Par , France Bleu Touraine

Après plusieurs semaines d’enquête, un trafic de stupéfiant a été démantelé par les gendarmes de la compagnie de Chinon. Six personnes (dont une femme) ont été interpellées mardi 11 février 2020 pour trafic de cannabis.

Les gendarmes de la compagnie de Chinon ont réussi une belle prise
Les gendarmes de la compagnie de Chinon ont réussi une belle prise © Radio France - Sylvestre

Le réseau s'étendait sur les communes de Chinon, Sainte-Maure-de-Touraine et jusque dans le département de la Vienne. Hier, 5 de ces trafiquants ont été jugés et condamnés par le tribunal de Tours. Ils sont âgés de 20 à 30 ans. Les gendarmes avaient mis en place un dispositif qui permettait de les pister pendant leurs opérations d'approvisionnement et la vente de la drogue. Placés en garde à vue après leur arrestation à Chinon, Sainte Maure et dans la Vienne, les 6 trafiquants ont reconnu un trafic de 11 kilos de résine et d'herbe de cannabis au cours de l'année 2019. La marchandise leur a rapporté 4 400 euros, et cela, sans compter leur consommation personnelle, car ils étaient trafiquants et consommateurs. Ce vendredi, ils ont été jugés en comparution immédiate. Le tribunal a condamné 5 d'entre eux à des peines allant de 30 mois de prison ferme à 12 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Le 6ème individu sera jugé en avril prochain. Pendant l'enquête, la gendarmerie a saisi de nombreuses armes de guerre chez certains de ces trafiquants. Cela fera l'objet d'un autre procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu