Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre-et-Loire : une dizaine d'entreprises s'engagent contre le téléphone portable au volant

-
Par , France Bleu Touraine

Une dizaine d'entreprises de transports d'Indre-et-Loire viennent de signer une charte pour sensibiliser leur personnel à ne pas utiliser le téléphone portable au volant. Ces sociétés estiment que ces recommandations permettent de protéger les salariés et les usagers de la route.

Près d'un conducteur sur 2 reconnait utiliser son téléphone pour lire ou écrire un message au volant
Près d'un conducteur sur 2 reconnait utiliser son téléphone pour lire ou écrire un message au volant © Maxppp - Lionel Vadam/Est Républicain/Maxppp

Indre-et-Loire, France

Plusieurs entreprises d'Indre-et-Loire s'engagent dans une charte pour sensibiliser leur personnel au danger de l'utilisation du téléphone portable au volant. Selon le baromètre AXA du mois de juin 2019, près d'un automobiliste sur 2 reconnait appeler, regarder ou écrire un texto tout en conduisant. C'est deux fois plus qu'il y a 15 ans. Chez les professionnels de la route, 60% reconnaissent se servir de leur portable au volant. Heureusement, dans les entreprises, il y a progressivement une prise de conscience. 

Il n'y a pas d'urgence à répondre à un appel. On peut s'arrêter 3 minutes sur un parking pour répondre. Carole Déloménie de la société Challenge Transports à Ballan-Miré

Ainsi 1.300 patrons de PME et de grands groupes viennent de signer une charte sur la sécurité routière dans laquelle ils s'engagent à sensibiliser leurs employés sur les risques du portable au volant. En Indre-et-Loire, une dizaine d'entreprises l'ont signée. Carole Deloménie est la directrice de la société Challenge Transports à Ballan-Miré, une entreprise de transports routiers qui emploie 40 chauffeurs. Elle a signé la charte parce qu'en tant qu'entreprise de transport, on se doit de préserver la sécurité de nos hommes et des usagers de la route. _On préfère que nos conducteurs s'arrêtent pour passer une communication ou répondre à un appel_. Tous nos camions sont équipés de Blutooth pour éviter des comportements dangereux au volant. Globalement, le message est bien compris par nos chauffeurs et on a pas d'accident à déplorer

Ne pas répondre au volant ne fait pas perdre d'argent à l'entreprise

Kéolis, c'est-à-dire Fil Bleu, a aussi signé cette charte en Indre-et-Loire. Dans ce document, les patrons s'engagent aussi à ce que dans le travail, leurs salariés ne dépassent pas la vitesse maximale autorisée. Ils promettent d'intégrer des moments de repos dans le calcul des temps de trajet et à promouvoir les formations à la sécurité routière.

Choix de la station

France Bleu