Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : le bras de fer de l'éolien s'invite à la réunion avec la secrétaire d'État à la Transition écologique

-
Par , France Bleu Berry

Emmanuelle Wargon était à Valençay ce jeudi pour un débat sur le thème des énergies renouvelables. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique a pu se rendre compte du sujet sensible de l'éolien.

Pendant deux heures, Emmanuelle Wargon a échangé avec des élus locaux, des associations et des entrepreneurs
Pendant deux heures, Emmanuelle Wargon a échangé avec des élus locaux, des associations et des entrepreneurs © Radio France - Jérôme Collin

De son propre aveu, Emmanuelle Wargon était à Valençay jeudi 19 septembre pour évoquer les points de désaccords sur la thématique des énergies renouvelables. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique a pu constater que le dossier de l'éolien est loin de faire l'unanimité dans l'Indre. Des élus locaux ont pris la parole mais aussi des associations et la représentante de la Fondation du Patrimoine dans l'Indre pour dénoncer certains projets éoliens.

La secrétaire d'État Emmanuelle Wargon en plein échange à Valençay
La secrétaire d'État Emmanuelle Wargon en plein échange à Valençay © Radio France - Jérôme Collin

Selon les chiffres de la direction départementale des territoires de l'Indre, on compte 87 éoliennes en service et 69 autres qui ne sont pas raccordées à un réseau électrique. "Personne ne prend en considération la protection des paysages, des sites et le bien-être des habitants. Ils n'ont pas du tout envie de cette agression qui n'a aucun sens dans certaines zones de notre territoire", insiste Pierre Dumont, président de l'association Vivre en Boischaut. 

L'urgence de développer les énergies renouvelables en France

La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique a répondu. Pendant la réunion puis face à la presse. "On a besoin de développer nos énergies renouvelables pour pouvoir fermer nos centrales à charbon et réduire la part du nucléaire à 50% d'ici 2035", explique Emmanuelle Wargon.

C'est urgent ! On a baissé de 4% nos émissions de gaz à effet de serre l'an dernier mais c'est loin d'être suffisant"

Emmanuelle Wargon prône le dialogue entre les promoteurs, les élus et les habitants. "Il faut aller vers des projets plus participatifs. Je suis convaincu qu'il faut travailler sur cette question d'adhésion et qui pose aussi des questions de paysage. Il faut qu'on arrive à concilier l'éolien avec ces paysages magnifiques et ces châteaux", conclut la secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu