Faits divers – Justice

Indre : Les pompiers reçoivent de nouveaux camions issus d'une commande groupée avec 3 autres départements

Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry lundi 10 octobre 2016 à 13:21

Le SDIS 36 se félicite de l'arrivée de ses nouveaux véhicules d'intervention, une dizaine équiperont le département de l'Indre
Le SDIS 36 se félicite de l'arrivée de ses nouveaux véhicules d'intervention, une dizaine équiperont le département de l'Indre © Radio France - Carl Dechâtre

Les pompiers de l'Indre viennent de recevoir de tout nouveaux véhicules d'intervention. Et c'est une première en France, ces CCILR, Camions-citerne d'Incendie légers ruraux, ont été mis au point et commandés conjointement avec 3 autres départements ! De quoi allier économie et performance.

Ils sont arrivés ! Les pompiers de l'Indre ont enfin reçu leurs nouveaux véhicules de combat d'incendie !

Ces véhicules innovants sont issus, et c'est une première en France pour les services d'incendie et de secours, d'une commande groupée de 4 départements de Centre-Val-de-Loire (Eure-et-Loire, Loiret, Loir-et-Cher et Indre). Un rapprochement qui a permis à la fois de faire baisser les coût de fabrication de 6% par rapport à la production en prototype, 20% en tenant compte des options, tout en permettant d'obtenir des véhicules aux performances bien supérieures aux modèles existants.

Les pompiers participent à la conception

Car cette mise en commun a permis non seulement de proposer au constructeur, Magirus Camiva, la création d'une série de véhicules - au lieu de simples prototypes plus coûteux - mais aussi de participer à la conception technique de ces véhicules.

Pendant 18 mois chacun des 4 services départementaux et de secours a ainsi pu faire part de ses demandes d'ajustement technique, d'ajout de matériel. Un travail qui a permis d'obtenir ces CCILR, Camion Citernes d'Incendie Légers Ruraux, des véhicules tout-terrains compacts et donc très mobiles mais capables malgré cela d'emporter une importante réserve d'eau (1500 L) , enrichie d'un additif qui en augmente le pouvoir d'extinction. Relié à une bouche d'incendie, il permet de mettre en action 4 lances avec des pressions comparables aux plus gros véhicules de lutte incendie et embarque à bord des ARI (appareils respiratoires isolants) permettant aux pompiers d'attaquer les flammes au plus près et de tenter de secourir en urgence des personnes dans un lieu enfumé.

Le camion bénéficie, en outre, à son bord de matériel de secours aux personnes avec à bord un sac "prompt secours" permettant la stabilisation d'une personne gravement blessée et un défibrillateur semi-automatique.

Des interventions plus rapides

Et ce n'est pas tout grâce à sa taille réduite, ce camion pourra loger facilement dans les centres d'intervention du département qui ne bénéficient pas des mêmes installations que les grands centres de secours. Sa polyvalence lui permettra d'intervenir sur des incendies qui nécessitaient auparavant l'envoi de camion plus lourds. Les 5 premiers exemplaires ont été répartis à Ambrault, Luçay-le-Masle, Saint-Août, Clion et Cluis. Une façon de mailler le territoire et donc de réduire ainsi le temps d'intervention sur l'ensemble du département. 5 véhicules seront opérationnels d'ici la fin de l'année, 3 supplémentaires l'année prochaine et une dizaine au total à terme

Partager sur :