Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Indre : une usine de briques, leader sur le marché

mercredi 1 août 2018 à 6:05 Par Valentine Letesse, France Bleu Berry

L'entreprise de l'Indre, IFB Refractories, vient d'être labellisée "Entreprise du Patrimoine Vivant", au vu de son savoir-faire et de son exportation impressionnante.

 IFB Refractories est installé à Buzançais.
IFB Refractories est installé à Buzançais. © Radio France - Valentine Letesse

Buzançais, France

IFB Refractories est installée à Buzançais dans l'Indre depuis 1958. Au moins. Avant, les archives ont été perdues. Mais depuis toutes ces années, elle fabrique des briques réfractaires conçues pour l'isolation. On les utilise notamment pour construire des fours en céramique et ce n'est pas une niche de l'industrie, loin de là. Son dernier chiffre d'affaires grimpe à plus de 5 millions d'euros. 

Labellisée "Entreprise du Patrimoine Vivant"

Le ministère de l'économie et des finances vient de lui donner le label d'"Entreprise du Patrimoine Vivant". Il souligne le savoir-faire artisanal des entreprises françaises. Dans la région Centre-Val-de-Loire, 53 entreprises ont obtenu ce label. Mais IFB est la seule entreprise de France notoire dans son domaine d’activité. 

Les wagons de briques entrent les uns après les autres dans les fours. - Radio France
Les wagons de briques entrent les uns après les autres dans les fours. © Radio France - Valentine Letesse

Le bâtiment couvert fait un hectare et demi. "C'est grand mais il faut beaucoup d'espace puisqu'entre le moment où l'on prépare la pâte et le moment où la brique est finie, il faut cinq semaines. On a un stock d'encourt très important", explique Didier Pressiot, le PDG de IFB Refractories.  C'est aussi très bruyant et mieux vaut regarder où l'on met les pieds. Il y a des rails partout où circulent des wagons, "comme sur des chemins de fer" lance le président. 

Une production reconnue

Les briques, posées donc sur des wagons automatisés, vont dans l'une des neuf voies de séchoirs, longues de 50 mètres pour faire sécher les briques d'argiles et de kaolin français. Avant de prendre la direction de l'un des trois fours, là encore 70 mètres de long. La température des fours monte elle entre 1100°C et 1500°C. 

Une entreprise impressionnante à la production reconnue : près de 90% de sa production est exportée dans le monde entier. Particulièrement en Allemagne. Alors si vous aussi vous avez envie de visiter cette entreprise locale, c'est possible avec l'opération Secrets de Fabrique organisé par Berry Province.