Faits divers – Justice

Infanticide de La Glacerie : quatre ans de prison ferme pour la mère

Par Julien Pasqualini, France Bleu Cotentin et France Bleu vendredi 25 mars 2016 à 18:10

La cour d'Assises de la Manche
La cour d'Assises de la Manche © Radio France - Julien Pasqualini

La jeune femme jugée pour infanticide devant la cour d'Assises de la Manche a été condamnée à quatre ans de prison ferme ce vendredi. Elle était accusée d'avoir tué son nouveau-né en octobre 2012 à la Glacerie, dans l'agglomération de Cherbourg, juste après avoir accouché.

C'est une question très difficile à laquelle ont dû répondre les jurés de la cour d'Assises de la Manche ce vendredi : quelle peine infligée à la jeune femme de 21 ans, jugée pour avoir tué son nouveau-né avec des ciseaux juste après avoir accouché, en octobre 2012 à La Glacerie, dans l'agglomération de Cherbourg. Au bout de deux heures et demi de délibéré, ils ont finalement condamné l'accusée à quatre ans de prison ferme. Une peine bien en-deçà de la réclusion criminelle à perpétuité théoriquement encourue.

En fait les jurés ont considéré que la jeune femme avait eu une altération du discernement au moment des faits, comme l'ont suggéré les expertises psychiatriques. D'ailleurs l'accusée a aussi une obligation de soins et un suivi socio-judiciaire pendant six ans. A l'énoncé du verdict la jeune femme a éclaté en sanglots et a baissé la tête, une attitude qu'elle a eu pendant les deux jours d'audience.

Le médecin de famille pointé du doigt

Dans sa plaidoirie l'avocat de l'accusée a pointé la responsabilité du médecin de famille, qui contrairement au père et au frère de la jeune femme, était au courant de la grossesse. Selon Maître Thomas Baudry le généraliste a bien vu qu'elle était dans une situation de détresse psychologique mais il n'a rien fait pour l'aider. Maître Baudry parle d'un "immense gachis qui doit servir de leçon aux autres médecins".