Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

INFO FRANCE BLEU : A Poitiers, les habitants d'un immeuble HLM occupent leur hall pour empêcher le business des dealers

-
Par , France Bleu Poitou

A Poitiers, les habitants d'un immeuble des Couronneries occupent le hall d'entrée depuis une semaine pour empêcher le business des trafiquants de drogue. Sans agressivité mais en toute convivialité, les riverains se relaient tous les jours pour se réapproprier les parties communes.

C'est au tour d'un café que les habitants se relaient pour occuper le hall jusque-là squatté par les dealers
C'est au tour d'un café que les habitants se relaient pour occuper le hall jusque-là squatté par les dealers © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

A Poitiers, les habitants d'un immeuble des Couronneries occupent leur hall pour empêcher le business des dealers ! Depuis ce lundi, des femmes et des hommes de tous âges se donnent rendez-vous autour d'une table en mode "fête des voisins". Tous les jours, ils se retrouvent là à partir de 15 heures jusqu'au soir pour reprendre possession de leur hall d'immeuble squatté par des trafiquants de drogue depuis au moins un an. Une action courageuse saluée par le directeur de cabinet de la préfète de la Vienne et par la police qui leur envoie régulièrement des patrouilles dans le quartier. Objectif : retrouver la sécurité et la sérénité.

Des habitants à bout 

Ces occupations sont aussi le moyen pour les habitants d'échanger sur leur ras-le-bol. "On en pouvait plus", raconte l'un d'entre eux.  "Il fallait qu'on fasse quelque chose. On a mis en place une pétition, on s'est réunis et on a décidé d'occuper le hall", explique cet homme. Une femme à côté témoigne :

Pour ces jeunes, le hall c'était devenu leur salon. Ils font du bruit jusque tard le soir. Vous avez les odeurs de drogue qui montent jusqu'au douzième. 

Autour de la table, agrémentée de café, de thé, de petits gâteaux, les habitants font connaissance, discutent de la situation. "Moi ma famille refuse de venir parce qu'elle n'ose pas traverser le hall et le nuage de fumée". Un autre raconte que sa femme malade est perturbée par les odeurs de drogue.

Au 9 de la rue Nimègue à Poitiers, les habitants se réapproprient leur hall - Radio France
Au 9 de la rue Nimègue à Poitiers, les habitants se réapproprient leur hall © Radio France - Isabelle Rivière

Il y aussi les dégradations : "Notre bailleur social veut bien réparer mais seulement quand ces jeunes arrêteront de tout casser". Certains habitants racontent que les dealers cassent les boîtes aux lettres ou les compteurs électriques dans les étages pour "planquer" leur "drogue". Une autre habitante, jeune maman, raconte : 

"Ma fille de 5 ans m'a dit Maman, j'ai peur de descendre dans le hall. Je veux déménager"

Au 9 de la rue Nimègue, les locataires de cet immeuble HLM géré par Habitat 86 ont quelque peu chamboulé les habitudes des dealers. Ces derniers ont quelque peu déplacé leurs activités, mais le but de cette action, c'est que les trafiquants aillent trafiquer ailleurs. 

"On n'est pas agressifs. On est juste là"

Et quand on leur demande s'ils ont peur des représailles, les riverains répondent que non. Certains jeunes habitent l'immeuble. Ils n'osent imaginer que les dealers s'en prennent à eux. La police en tout cas est prévenue. Elle a accentué les rondes. La préfecture est également alertée. Les habitants eux espèrent que leur geste fera florès car avant le 9, les dealers étaient au 21 et au 11. Ils cherchent toujours des halls calmes pour leurs activités. "Il faut que les habitants des autres immeubles fassent comme nous ! il faut qu'on nous aide à arrêter ces trafics !", insiste l'un des riverains mobilisés. 

Ces habitants de Poitiers se relaient tous les jours pour empêcher le trafic de drogue dans le hell - Radio France
Ces habitants de Poitiers se relaient tous les jours pour empêcher le trafic de drogue dans le hell © Radio France - Isabelle Rivière
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu