Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Alexandre Junca

INFO FRANCE BLEU BEARN - L'affaire Alexandre Junca sera jugée du 7 au 16 juin prochain

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu mercredi 23 mars 2016 à 16:31

Les parents d'Alexandre en 2011, devant la photo de leur fils
Les parents d'Alexandre en 2011, devant la photo de leur fils © Maxppp -

La cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques a fixé les dates de ce procès très attendu en Béarn. Cinq ans après les faits, trois hommes et une femme vont répondre de la mort et de la disparition d'Alexandre Junca.

C'est une information France Bleu Béarn. On connait les dates du procès de l'affaire Alexandre Junca. Les quatre accusés de ce terrible dossier, Mikael Baérhel, Christophe Camy, Fatima Ennajah et Claude Ducos, seront jugés du 7 au 16 juin prochain par la cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau. Ils vont donc répondre de la mort d'Alexandre Junca, disparu le 14 juin 2011, et retrouvé démembré dans le gave de Pau cinq mois plus tard.  Mikael Baérhel et Christophe Camy répondent de coups mortels. Fatima Ennajah de non dénonciation de crime, et Claude Ducos, le retraité de Cabidos, d'atteinte à l'intégrité d'un cadavre et non dénonciation de crime.

Huit jours d'audience

Ce procès terminera la session de printemps. Le président de la cour d'assises a donc choisi de juger ce dossier en huit jours pleins. L'audience s’interrompra pendant le weekend du 11 et du 12 juin. le verdict sera prononcé le soir du 16 juin. Pour les parents et la famille de l'adolescent, ce devrait être l'épilogue d'un parcours judiciaire qu'ils ont suivis assidument.

Il reste des pans entiers à éclaircir. Pour tous les acteurs de ce procès, c'est une épreuve physique et surtout morale. Il faut essayer de ne pas trop en attendre, mais il faut en attendre un peu de la part des auteurs. > > — L'avocate du père d'Alexandre

Me Emanuelle Leverbe l'avocate de Philippe Junca, le père d'Alexandre

Quatre personnes dans le box

Ils sont donc quatre à répondre de ce drame. Mikaël Baérhel, celui qui a reconnu avoir frappé d'un coup de marteau à la tête le jeune Alexandre. Christophe Camy, celui qui a arrêté l'adolescent près des Halles pour lui arracher son téléphone portable. Fatima Ennajah, la compagne de Baérhel, soupçonnée d'avoir su et de n'avoir rien dit. et Claude Ducos, le retraité de Cabidos, désigné par Barhel comme celui qui a fait disparaître le corps d'Alexandre après l'avoir découpé.

Mon client Christophe Camy attend depuis longtemps d'être devant ses juges. > > — L'avocate de Camy

Me Emmanuèle Legrand-Bogdan, l'avocate de Christophe Camy

Retrouvez notre dossier sur l'affaire Alexandre Junca