Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des agents de restauration soupçonnés d'avoir volé des aliments destinés aux internes dans un lycée de Rouen

mardi 13 février 2018 à 17:12 - Mis à jour le mardi 13 février 2018 à 17:47 Par Coralie Moreau, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

INFO FRANCE BLEU - La région Normandie a lancé une enquête administrative. De la nourriture a été retrouvée dans les casiers de plusieurs agents de la cantine du lycée Flaubert à Rouen. Ils ont reconnu voler depuis plusieurs années des repas destinés aux internes. Le préjudice pourrait être élevé.

Une majorité des agents de la cantine ont reconnu voler quotidiennement des denrées depuis des années
Une majorité des agents de la cantine ont reconnu voler quotidiennement des denrées depuis des années © Maxppp - Alexandre MARCHI

Rouen

C'est la région Normandie qui gère les services de restauration dans les lycées. Selon nos informations, la collectivité a été alertée au début de l'année 2018 sur des soupçons de vols à la cantine du lycée Flaubert à Rouen. Une enquête administrative a été lancée et des responsables des ressources humaines se sont rendus sur place. En inspectant les casiers des personnels de restauration, ils ont trouvé des bocaux de soupe encore chaude, des plats individuels, du pain, des fruits, des gâteaux, du chocolat, du fromage, de quoi faire des repas complets. Les aliments ne présentent aucun problème de date de péremption ni de conservation.  Dans le coffre d'une voiture, les agents de la région retrouvent même une cargaison de palettes qui servent à fournir les denrées, des palettes consignées 50 euros la pièce.  

Presque tous les agents de la cantine seraient impliqués

Le service de cantine du lycée emploie une quinzaine de personnes et presque toutes seraient impliquées dans ce trafic. Interrogées, elles auraient reconnu voler quotidiennement et depuis des années des repas qui devaient être servis aux internes le soir. La région a ouvert une enquête administrative et les agents mis en cause vont être reçus en entretien dans le cadre de procédures disciplinaires.