Faits divers – Justice

INFO FRANCE BLEU | Harcèlement, gestes déplacés : d'anciennes miss accusent le patron du comité lorrain

Par Cédric Lang-Roth, France Bleu Lorraine Nord jeudi 19 février 2015 à 5:00

L'élection de Miss Lorraine 2011 (photo d'archive).
L'élection de Miss Lorraine 2011 (photo d'archive). © MaxPPP - Thierry NICOLAS

Dans l'envers du décor. Plusieurs anciennes miss Lorraine dénoncent les pratiques du délégué régional, Ludovic Faroult. Elles parlent notamment de harcèlement moral et de gestes déplacés. L'organisation Miss France, qui chapeaute le comité Lorrain, a été mise au courant de ces agissements. Et une déposition a été enregistrée à la gendarmerie.

C'est un vrai pavé dans la mare des miss que lance France Bleu Lorraine. Plusieurs anciennes reines de beauté lorraines témoignent, sous couvert d'anonymat, de graves dysfonctionnements au sein du comité régional. Harcèlement, avances, gestes déplacés, elles sont à bout.

VOIR AUSSI > Miss Lorraine : nouvelles révélations

Elle est méchante, elle ne souhaite que ta perte

Dans ces nombreux témoignages, une expression revient très fréquemment : les miss estiment que le délégué les montait toutes les unes contre les autres. Et c'est en fait tout un mode de management qui est décrit par ces anciennes candidates. Un management basé sur les rumeurs que le délégué aurait fait courir pour saper les réputations de certaines d'entre elles. Il aurait par exemple fait fréquemment croire à l'une ou l'autre que telle candidate ne souhaitait que sa perte.  Des miss expliquent ainsi qu'elles en faisaient des cauchemars, qu'elles en seraient tombées malade.

Plus grave encore, certaines parlent de harcèlement et d'avances. "Il m'appelait tous les soirs , dit l'une d'entre elles, même si je lui disais non ." À une autre, il aurait proposé de partager son lit. Lors des soirs d'élection, de nombreux témoins expliquent que le délégué régional avait coutume d'entrer dans les vestiaires pendant que les filles se changeaient. Elles disent aujourd'hui que ça les a choquées. Et certaines parlent même de mains baladeuses, sur les fesses et les seins.

"Certains membres du comité ont tout intérêt à faire courir ce genre d'accusations"

De son côté, Ludovic Faroult, par la voix de son avocat, fait savoir qu'il a connaissance de ces accusations et ne souhaite pas encore y répondre : "il n'y a pas suffisamment de choses qui nous ont été rapportées pour pouvoir prendre position , dit maître Romain Gorgol. On en a effectivement connaissance, mais on regrette le comportement de certains membres du comité qui auraient tout intérêt à faire courir ce genre d'accusations à l'encontre de Ludovic Faroult. "

Miss Lorraine CLR WEB

Partager sur :