Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU - Intervention de police à Bordeaux : la femme grièvement touchée a succombé à ses blessures

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La femme qui avait agressé un policier à Bordeaux ce lundi et avait été grièvement blessée d'une balle dans la tête a succombé à ses blessures apprend-on ce mardi. Elle était hospitalisée dans un état grave depuis le drame.

Le quartier a été bouclé par les policiers.
Le quartier a été bouclé par les policiers. © Radio France - Lisa Guyenne

Selon nos informations, la femme grièvement blessée d'une balle dans la tête lundi 10 mai à Bordeaux par un policier de la BAC a succombé à ses blessures au CHU de Pellegrin au lendemain du drame, ce mardi. Cette femme décrite comme "souffrant de troubles psychiatriques" avait poignardé un policier avant d'être grièvement atteinte par un tir de riposte. Elle avait crié "Allah Akbar" et "mécréants" à plusieurs reprises lors de l'intervention des forces de l'ordre a indiqué dans la journée le parquet de Bordeaux à l'AFP. 

Le drame s'est produit au 2 impasse Laurendon, près de la rue de Pessac. La procureure de Bordeaux qui s'est déplacée sur les lieux a constaté dans le studio "la présence de nombreux livres et documentation religieuse relevant du salafisme, a priori de la littérature officielle rigoriste" a précisé le parquet. La police judiciaire a été saisie "pour des faits de violences aggravées avec arme et sur personne dépositaire de l'autorité publique et l'IGPN (inspection générale de la police nationale) sur le volet 'usage de l'arme" a expliqué le parquet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess