Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

EXCLU - Le détenu évadé de l'hôpital d'Elbeuf a été retrouvé

vendredi 27 avril 2018 à 9:22 - Mis à jour le vendredi 27 avril 2018 à 11:49 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

La police a retrouvé ce vendredi matin 27 avril 2018 le détenu de Val-de-Reuil (Eure) qui s'était évadé la veille, jeudi, lors de son hospitalisation à Elbeuf (Seine-Maritime). Il a été interpellé par un équipage de police-secours, dans la rue, à une dizaine de kilomètres, à Tourville-la-Rivière.

C'est une patrouille de la police qui l'a reconnu dans la rue
C'est une patrouille de la police qui l'a reconnu dans la rue - Maxppp

Tourville-la-Rivière, France

Le détenu de 34 ans qui s'est évadé ce jeudi lors de son hospitalisation à Elbeuf (Seine-Maritime) vient d'être retrouvé ce vendredi 27 avril 2018 au matin. Il se trouvait à Tourville-la-Rivière, à une dizaine de kilomètres de là. Un policier qui n'était pas en service l'a reconnu et a prévenu un équipage de police-secours. Le fugitif a tenté de prendre la fuite avant d'être rapidement rattrapé par les forces de l'ordre.

Un homme potentiellement dangereux d'après les syndicats pénitentiaires 

Un important dispositif de recherches était déployé depuis son évasion. Cet homme originaire de Seine-Saint-Denis, était très connu des services de police, condamné à 16 ans de réclusion criminelle pour viol aggravé et libérable en 2022. Il était détenu dans la prison de Val-de-Reuil dans l'Eure. 

Le secrétaire local du syndicat pénitentiaire Ufap-Unsa Justice le décrivait jeudi comme un homme instable qui souffrirait de troubles psychiatriques.

Depuis son interpellation vendredi matin, le détenu est en garde à vue à Rouen. Il devrait être déféré au parquet d'Evreux samedi.