Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

INFO FRANCE BLEU PARIS - FO dénonce l'écart de conduite du nouveau directeur de la prison de Fresnes

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Selon Force Ouvrière, le nouveau directeur de la prison de Fresnes a prétexté être en intervention après un accident de la route avec son véhicule de fonction, gyrophares allumés, alors que deux enfants étaient à l'arrière du véhicule. Pour FO, ce directeur "sali l'image de toute une profession".

Prison de Fresnes
Prison de Fresnes © Maxppp - PHOTOPQR/Philippe de Poulpiquet

Fresnes, France

Selon un tract communiqué ce mardi par le bureau local de Force Ouvrière Pénitentiaire, le nouveau directeur du centre pénitentiaire de Fresnes (en poste depuis juin 2019) a "sali l'image de toute une profession". Selon le syndicat, mercredi 6 novembre à 20h15, le directeur de Fresnes a provoqué un accident de la route avec son véhicule de service "gyrophare allumé". "Selon l'autre conducteur, son feu devenu vert, alors qu'il commence à peine à s'engager, venant de nul part, une 308 blanche, gyrophares allumés, lui a foncé dessus, sans même freiner son véhicule"

Le directeur n'était pas en intervention ? 

Toujours selon les informations du bureau local de FO, l'homme s'est ensuite présenté comme le directeur de la prison de Fresnes et aurait prétendu qu'il allait en intervention. "Cet automobiliste a vite compris qu'il ne s'agissait aucunement d'une intervention, car un petit garçon et une petite fille étaient assis à l'arrière de ce véhicule de service". Dans son tract, le syndicat rappelle les différentes conséquences juridiques qui pourraient découler de cet "accident qui semble anodin : utilisation abusive du gyrophare, infractions du code de la route, dégradation de bien public, mise en danger de la vie d'autrui ! Utilisation privative de véhicules réservé uniquement aux déplacements professionnels, avantage en nature non déclaré !"

Force ouvrière s'interroge : "comment un homme qui met en danger ses propres enfants en roulant à vive allure avec gyrophares allumés, en enfreignant les règles élémentaires du code de la route, pourrait encore prétendre assurer la sécurité du personnel du CP de Fresnes ?" 

Sollicité par France Bleu Paris, l'administration pénitentiaire devrait répondre dans les prochaines heures. 

Tract du bureau local FO Pénitentiaire de Fresnes  - Aucun(e)
Tract du bureau local FO Pénitentiaire de Fresnes - FO Fresnes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu