Faits divers – Justice

Info France Bleu Périgord : en Dordogne aussi, les rats rongent les fils électriques sur les voies

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord lundi 28 juillet 2014 à 18:24

Une guérite qui commande le feu tricolore, potentiellement habitée par des rats ou des souris.
Une guérite qui commande le feu tricolore, potentiellement habitée par des rats ou des souris. © Radio France

En Dordogne aussi, les rats rongent les fils électriques sur les voies : c'est ce que confirme la CGT Cheminots à France Bleu Périgord. La semaine dernière, cela aurait provoqué d'importants retards et même des trains bloqués sur la ligne Périgueux-Coutras.

Dix jours après la collision d'un train régional et d'un TGV près de Pau, la SNCF et Réseau ferré de France ont entamé la vérification de 13.000 boîtiers électriques : 3.000 tout de suite et 10.000 supplémentaires en septembre.Les contrôles ont d'ailleurs démarré dès vendredi . Le rapport d'enquête montre en effet que conducteur du TER n'a pas fait de faute.

S'il s'est engagé derrière un TGV qui roulait au ralenti, c'est à cause d'un feu vert qui aurait dû être rouge et la première cause de cette panne, c'est que deux fils électriques avait été dénudés dans le boîtier du signal : deux fils rongés par des rats ou des souris comme à Denguin.Et un bilan sévère : 40 blessés. Pour les associations d'usagers périgourdines, il faut absolument reprendre les travaux de maintenance sur le réseau.

Et surprise, selon le secrétaire CGT des cheminots de Périgueux, des fils d'un boîtier auraient été rongés jeudi dernier, provoquant une panne, mais heureusement sans accident. Les trains auraient été simplement mis en retard d'environ 40 minutes.

Pour Pascal Faure de la CGT Cheminots, les conducteurs de TER n'ont plus confiance dans la signalisation