Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU Périgueux : le capitaine du CAP rugby mis en examen

-
Par , France Bleu Périgord

Le capitaine du CAP rugby Damien Costanzo a été mis en examen au mois d'octobre pour des violences en réunion présumées. C'était en décembre 2010. Il comparaîtra bientôt devant le tribunal correctionnel de Périgueux, a priori au printemps prochain. Le club ne prévoit pas de sanctions contre son joueur.

Damien Costanzo, capitaine du CAP (ici à droite sous les couleurs de la Section Paloise en 2008)
Damien Costanzo, capitaine du CAP (ici à droite sous les couleurs de la Section Paloise en 2008) © Maxppp

C'est une info France Bleu Périgord : le capitaine du CAP, l'équipe de rugby de Périgueux, Damien Costanzo, est mis en examen (depuis le mois d'octobre) notamment pour violences en réunion. Il sera jugé par le tribunal correctionnel de Périgueux en mars ou en avril. La date exacte n'a pas été encore fixée.

Mis en examen dans l'affaire des "Pères Noël"

Damien Costanzo est mis en examen dans l'affaire dite des Pères Noël. Dans la nuit du 17 au 18 décembre 2010, des rugbymen déguisés en Père Noël sont soupçonnés d'avoir violemment projeté un homme dans la vitrine d'une boutique de la rue de la Sagesse, à Périgueux.

Une information judiciaire avait été ouverte un mois plus tard, en janvier 2011, pour tenter d'identifier la responsabilité de chacun. Elle est désormais terminée. Le parquet en a fait la synthèse et l'a envoyée aux différentes parties.

Damien Costanzo se retrouve donc mis en examen. D'après les enquêteurs, il serait l'un des meneurs de la folle soirée. Mais lui nie farouchement ce rôle-là. Il parle de méprise et dit avoir été confondu avec un autre.

Pour autant, "pas question de le sanctionner" — Nicolas Coûte, le directeur général du club

Le CAP ne souhaite pas sanctionner Damien Costanzo. Il a même prévu de mettre à disposition de son joueur son avocate attitrée.

Nicolas Coûte reconnaît que cette affaire porte atteinte à l'image du club

Un autre joueur, Benjamin Pérais, ancien du CAP est poursuivi , lui aussi pour violences en réunion. Deux autres prévenus comparaîtront dans cette affaire pour violences ou violences en réunion, dont l'un est à la fois prévenu et partie civile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess