Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INFO FRANCE BLEU - Abbeville : il aurait détourné 94.000 € en organisant des lotos pour les enfants malades

Le président de l'association abbevilloise "Fifi et Mamoune" a été déféré devant la justice ce mardi soir après sa garde à vue. Il est soupçonné d'avoir détourné des dizaines de milliers d'euros depuis 2015. De l'argent destiné à des associations d'enfants malades ou atteints d'un handicap.

Le président de "Fifi et Mamoune" se mettait une partie des recettes des lotos dans les poches
Le président de "Fifi et Mamoune" se mettait une partie des recettes des lotos dans les poches © Maxppp - Lionel Vadam-

Les dirigeants de l'association abbevilloise "Fifi et Mamoune" ont été placé en garde à vue ce lundi. Le président, un homme de 34 ans, a reconnu les faits. Le vice-président (qui est aussi son conjoint) et la trésorière également. Un petit manège qui durait depuis 2015. 

Le président de l'association, qui a perdu son beau-frère décédé d'un cancer, décide alors de monter une structure qui organise des lotos pour collecter des fonds pour les enfants malades de l'hôpital d'Amiens. Et la petite affaire marche plutôt bien : les lotos rassemblent régulièrement 500, 600 ou 700 joueurs à Eu, au Tréport ou à Oisemont.

La grille est vendue 1,50 euros. La majorité des paiements se fait en espèces. Et rapidement, le président de « Fifi et Mamoune » commence à se servir dans la caisse.

De l’argent volatilisé 

Il ne dépose qu'une partie de l'argent sur le compte de l'association. En 2015, par exemple, il met bien 25.000 euros à la banque. Mais parallèlement, il s'en met 20.000 dans les poches. En 2016, il dépose 37.000 euros sur le compte de l’association, mais en détourne 22.000.

Le pompon sera pour 2017 : 40.000 euros sur le compte de l'association et  52.000 euros qui ont disparu des radars. C’est le président qui manipulait ces sommes d’argent. Il affirme aux enquêteurs que l’argent lui a servi à faire des courses et à financer de petits voyages à Paris ou en Belgique «pour acheter des cigarettes ». Son conjoint était au courant de ses agissements mais n’aurait pas participé aux détournements. La trésorière faisait plutôt office de couverture, d’ « homme de paille » : elle aurait touché environ 350 euros sur toute la période.

Un passage devant la justice en mai

Pendant tout ce temps, il y a bien eu des dons pour les enfants malades de l’hôpital d’Amiens… Mais seulement 3000 euros sur la totalité des sommes générées les Lotos de « Fifi et Mamoune ». Les statuts de l’association précisent pourtant que la majorité des gains doivent être redistribués à des associations qui aident les enfants malades.

Les trois auteurs présumés sont mis en examen pour abus de confiance aggravé. Ils devront s'expliquer devant la justice au mois de mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess