Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

INFO FRANCE BLEU | Trois détenus s'évadent de la maison d'arrêt d'Amiens

mercredi 4 novembre 2015 à 9:07 - Mis à jour le mercredi 4 novembre 2015 à 14:00 Par Eric Turpin et Elodie Touchais, France Bleu Picardie et France Bleu

Trois détenus se sont évadés dans la nuit de mardi à mercredi de la maison d'arrêt d'Amiens. Ils ont scié les barreaux de leur cellule et sont descendus le long de la façade de la prison avec des cordages et des draps.

Trois détenus se font la belle de la maison d'arrêt d'Amiens
Trois détenus se font la belle de la maison d'arrêt d'Amiens © Radio France - Bénédicte Robin

Trois détenus se sont évadés dans la nuit de mardi à mercredi de la maison d'arrêt d'Amiens. Ils ont scié les barreaux de leur cellule et ont descendu le long du mur de la prison à l'aide de cordages et de draps. Ils sont ensuite montés sur le toit d'un atelier et ont franchi le mur d'enceinte en s'accrochant à un arbre mal taillé.

Evasion à l'ancienne

Les trois hommes , deux Moldaves et un Roumain, étaient enfermés dans la même cellule. Vers minuit, ils sont passés à l'action. Pour scier les barreaux de leur cellule, ils ont tout simplement utilisé des lames. Ils ont agi sans se faire repérer par les caméras de surveillance et  surtout par les détecteurs de présence. 

Certains détecteurs de présence n'auraient pas été rebranchés après de récents travaux, selon une source qui affirme également que les lames proviennent sans doute de l'extérieur et qu'une quarantaine d'objets sont lancés quotidiennement par-dessus le mur d'enceinte. 

Les surveillants avaient effectué une ronde vers 23h. Les trois détenus étaient encore dans leur cellule, au troisième étage de la maison d'arrêt, mais ils avaient obstrué l’œilleton de la porte avec du papier. Les surveillants leur ont demandé de le retirer, ce qu'ils ont fait. Mais à la ronde suivante, les trois hommes avaient disparu. 

Complicité extérieure

Les trois détenus ont ils bénéficié de complicité à l'extérieur de la maison d'arrêt ? C'est probable. Mais le procureur de la République d'Amiens s'est refusé pour l'instant à communiquer sur le sujet.  

L'un des trois détenus était incarcéré pour viol. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international et d'une demande d'extradition vers son pays. Il est considéré comme extrêmement dangereux. Un autre détenu était en détention provisoire pour escroquerie. Le dernier purgeait une peine de 3 ans pour vol aggravé. 

Une enquête a été ouverte par le parquet d'Amiens qui a saisi la Police Judiciaire. Un important dispositif de policiers et de gendarmes a été déployé sur les grands axes de circulation  jusqu'à 7h du matin pour retrouver les trois évadés. Leurs portraits a été diffusés dans toutes les gendarmeries et tous les commissariats.