Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Un couple de Saint-Raphaël interpellé après l'apparition de ronds verts sur les routes

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Saint-Raphaël, France

Vous en avez peut-être aperçus à Saint-Raphaël, Gréasque ou Gardanne : des "ronds verts" sont tagués sur les tableaux de signalisation ou sur les routes depuis la fin de semaine dernière, à l'appel d'un collectif considéré proche des milieux complotistes. Un couple a été interpellé dans le Var.

Ce "rond vert" a été peint sur la corniche de Saint-Raphaël
Ce "rond vert" a été peint sur la corniche de Saint-Raphaël - DR

De mystérieux "ronds verts" fleurissent en Provence, comme ailleurs en France. De gros "ronds verts" sont tagués depuis la fin de semaine dernière sur les panneaux de signalisation, au milieu des routes ou sur des arbres. Une vingtaine d'inscriptions ont été découvertes à Saint-Raphaël le 26 juin dernier, selon Patrice Camberou, procureur de la République de Draguignan, qui confirme à France Bleu Provence que deux personnes ont été interpellées ce jeudi 2 juillet à Saint-Raphaël.

Des "ronds verts" peints au milieu de la route ou accrochés à des arbres

Il s'agit d'un couple d'une cinquantaine d'années qui habite Saint-Raphaël. Après leur interpellation par les policiers du commissariat de Fréjus, le couple a reconnu avoir tagué des "ronds verts" sur plusieurs routes de la commune. L'homme et la femme ont également accroché des ronds verts cartonnés sur plusieurs arbres. 

"Conseil national de transition"

Le couple explique obéir aux ordres du CNT, le "Conseil national de transition". Le chef de file du CNT, Éric-Régis Fiorile, considéré comme proche des milieux complotistes, a lancé des appels via Facebook à apposer ces "ronds verts" partout en France pour "établir la souveraineté du peuple sur les politiciens". 

Le couple de Saint-Raphaël sera convoqué devant le tribunal de Draguignan en novembre prochain pour dégradation ou détérioration, en réunion, de biens destinés à l'utilité public. Les quinquagénaires risquent jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

D'autres interpellations liées à "l'affaire des ronds verts" ont eu lieu dans l'ouest de la France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess