Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Inondation au futur centre aquatique de Valenciennes : l'ouverture n'est pas remise en question

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord

Le futur centre aquatique de Valenciennes a été victime d'une importante inondation, ce samedi soir. Cinq ans après l'incendie qui a entièrement détruit la piscine, la ville affirme que l'ouverture le 18 décembre n'est pas remise en cause.

Les pompiers sont intervenus avec une douzaine de pompes pour évacuer l'eau au sous-sol du centre aquatique (image d'illustration)
Les pompiers sont intervenus avec une douzaine de pompes pour évacuer l'eau au sous-sol du centre aquatique (image d'illustration) © Radio France - Philippe Paupert

Valenciennes, France

Grosse opération ce samedi soir au futur centre aquatique de Valenciennes. Les pompiers sont intervenus pour évacuer 1200 mètres cubes d'eau dans les sous-sols. Une douzaine de pompes ont dû être utilisées pour venir à bout de cette inondation, due à une rupture de canalisation. 80 centimètres d'eau se sont répandus au sous-sol, endommageant du matériel électrique, qui sert notamment à la ventilation de la piscine.

Piscine détruite par un incendie il y a cinq ans

Après l'incendie qui a détruit la piscine en 2014, le tout nouveau centre aquatique Nungesser doit ouvrir ses portes le 18 décembre. La ville de Valenciennes assure que cet incident ne remet pas en cause cette ouverture.

Une petite péripétie à surmonter

Joint ce dimanche, le maire Laurent Degallaix parle de "petite péripétie à surmonter". Il ajoute : "pour l'instant, on ne change rien au timing". Un expert devra tout de même déterminer, dans les prochaines heures, si les pièces électriques endommagées pourront être remplacées dans les temps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu