Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Inondations dans l'Aude

Inondations dans l'Aude : Jean-Paul et Astrid lancent une grande chaîne de solidarité depuis leur supérette de Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Quand il était jeune, Jean-Paul a connu les inondations de Nîmes en 1988. Sa compagne, Astrid, a vécu le drame de Vaison-la-Romaine en 1992. Ils ont été bouleversés par les images de la catastrophe dans l'Aude et ont immédiatement décidé de venir en aide aux sinistrés.

Jean-Paul Durand a connu les terribles inondations de Nîmes en 1988 quand il était jeune. Aujourd'hui il veut aider les sinistrés de l'Aude.
Jean-Paul Durand a connu les terribles inondations de Nîmes en 1988 quand il était jeune. Aujourd'hui il veut aider les sinistrés de l'Aude. © Radio France - Hervé Sallafranque

Quatre  jours après les terribles inondations qui ont touché l'Aude, la solidarité s'organise partout en France et notamment dans le Gard où les habitants sont forcément très sensibilisés aux catastrophes naturelles. Au delà des pompiers partis en renfort ou des municipalités qui organisent des opérations de solidarité ou qui votent des subventions exceptionnelles, il y a aussi des initiatives purement individuelles. Comme celle de Jean-Paul Durand, responsable du magasin de proximité "Spar",  place Montcalm à Nîmes, qui lance, avec sa compagne Astrid, un appel pour collecter des vêtements et des couvertures.

Les larmes aux yeux en voyant des images qui rappellent de terribles souvenirs

Quand il était jeune, Jean-Paul a connu les inondations de Nîmes en 1988. Sa compagne, Astrid a vécu le drame de Vaison-la-Romaine en 1992. Ils ont été bouleversés par les images de la catastrophe dans l'Aude et ont immédiatement décidé de venir en aide aux sinistrés. "Certains ont tout perdu. Ils n'ont même plus un t-shirt pour s'habiller. Il faut faire quelque chose pour eux. Cela nous a paru tellement naturel. Dès que nous avons vu ces terribles images à la télé, nous avons tout de suite décidé de lancer l'opération sur les réseaux sociaux" raconte Jean-Paul, au bord des larmes quand il se remémore les souvenirs de jeunesse qui remontent à la surface.

D'abord des vêtements, puis, si possible, des meubles

"Tant qu'il y aura des dons, nous organiserons des voyages en partenariat avec la Croix-Rouge" poursuit Jean-Paul, qui lance aussi un appel à la générosité des loueurs de véhicules pour aider au transport. À un peu plus long terme, Jean-Paul et Astrid veulent aussi collecter des meubles parce que "certains n'ont même plus une chaise pour s'asseoir" s'émeut le responsable de la supérette. 

"La pub pour mon magasin, je m'en fous complètement !" 

Aux esprits mal placés qui pourraient penser que Jean-Paul et Astrid veulent s'offrir une petite campagne de publicité gratuite, la réponse de Jean-Paul fuse : "Je m'en fous complètement de la pub ! Si les gens qui ont des doutes ne veulent pas venir jusqu'au magasin pour apporter leurs dons, je leur donne rendez-vous au coin de la rue et je récupère leur sac s'ils le souhaitent. Comme ça ils ne se sentiront pas obligés d'acheter quelque chose chez moi. Mais ça me désole que certains puissent imaginer ce genre de choses" s'agace Jean-Paul.

Jean-Paul et Astrid espèrent bien que leur supérette ne désemplira pas. Oui, mais uniquement par solidarité avec les sinistrés de l'Aude. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu