Faits divers – Justice

Inondations dans le Finistère : le point sur la situation

Par Typhaine Morin, France Bleu Breizh Izel vendredi 7 février 2014 à 6:33 Mis à jour le vendredi 7 février 2014 à 8:51

Inondations à Morlaix, jeudi
Inondations à Morlaix, jeudi © MaxPPP - Claude Prigent

A Quimper, le Steir a débordé et l'école Léon Goraguer et la Maison de quartier du Moulin Vert ont dû être fermées. Dans la nuit de jeudi à vendredi, suite au passage de la tempête Qumaira, les pompiers ont intervenus à plus de 500 reprises dans le Finistère.

Avec le passage de la tempête Qumaira, il est tombé entre 60 et 70 mm dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Finistère. Selon ERDF, 2.500 foyers sont privés d'életricité dans le pays bigoudin, 5.000 au total en Bretagne.

A Landerneau , l’Elorn a débordé. Une douzaine de maisons ont été légèrement inondées en fin de soirée mais depuis, la décrue est progressive. La route qui relie Landerneau à Saint-Urbain est fermée.

A Quimper , le Steir et l’Odet ont débordé. Selon la préfecture du Finistère, il y a eu jusqu’à 70 cm d’eau sur quelques voiries, et notamment rue René Madec, où il y a eu jusqu’à un mètre d’eau en partie basse. Rue de la Providence, il y a eu jusqu'à 80 cm, tout comme place terre au Duc ainsi que dans le quartier Moulin. Une cinquantaine d'habitations ont été touchées. L’école Goraguer a été fermée pour la journée par prévention.

A Quimperlé , la Laïta est montée progressivement, elle continue. Les quais Surcouf et Brizeux sont inondés, il y a entre 80 cm et un mètre d’eau sur les quais. Et ce n’est pas terminé, puisque le pic devrait intervenir à la mi-journée ce vendredi. Il y a actuellement 4,45 mètres d'eau sur les quais, le niveau devrait dépasser les 4,70 mètres atteints en décembre dernier. 

 

 

A Morlaix , le centre ville n’est plus inondé mais il y a eu jusqu’à 60 cm d'eau place des Otages et un peu moins d'un mètre rue de Brest. Une centaine de magasins ont été impactés. 

 

 

A Chateaulin , l’Aulne a légèrement débordé sur les quais. Tous les établissements scolaires sont fermés. 

Au total, les pompiers sont intervenus à 532 reprises dans le Finistère dans la nuit de jeudi à vendredi.

Partager sur :