Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Inondations dans le Gard : au moins 15 millions d'euros de dégâts sur les bâtiments selon les assureurs

Les assureurs chiffrent désormais plus précisément le montant des dégâts après les inondations qui ont frappé le Gard, le 19 septembre. Ils anticipent aussi et imaginent que le coût pourrait doubler d'ici 20 ans avec de nouveaux épisodes climatiques intenses.

Catherine Velle Ecrivain au cœur du désastre de Valleraugue témoigne et lance un appel à la solidarité après l'épisode cévenol qui a touché les Cévennes gardoises
Catherine Velle Ecrivain au cœur du désastre de Valleraugue témoigne et lance un appel à la solidarité après l'épisode cévenol qui a touché les Cévennes gardoises © Radio France

Au moins 15 millions d'euros de dégâts pour le millier de bâtiments endommagés lors de l'épisode cévenol, il y a une dizaine de jours, c'était le samedi 19 septembre. Ce chiffre provient de la réunion des assureurs concernés, ce mardi matin en préfecture, à Nîmes. Dans ce genre de situation, Stéphane Pernet, délégué général adjoint de la fédération française des assurances, assure que ces collègues sauront faire preuve de pédagogie et d'une certaine tolérance.

"Les assurés ont généralement 10 jours après la publication de l'arrêté catastrophe naturelle pour déclarer leurs sinistres. J'ai rassuré les élus et le Préfet : ce délai est purement administratif, les assureurs sont tolérants sur le délai" Stéphane Pernet, délégué général adjoint de la fédération française des assurances, au micro FB Gard Lozère

Ce n'est qu'une partie des dégâts

Il est important de souligner aussi que cette évaluation (au moins 15 millions d'euros de dégâts) ne tient pas compte des ponts ou des routes qui auraient souffert. Les inspections sont en cours. 23 communes  sont reconnues sinistrées à ce jour dans le Gard.

Par ailleurs, une étude récente montre qu'au cours des 20 prochaines années, les indemnisations des assurances liées aux inondations augmenteront de plus de 100 %, c'est-à-dire qu'elles seront multipliées par deux !

"Les épisodes cévenols sont désormais plus violents. Il y a un phénomène climatique, mais aussi l'effet de la concentration de richesse de plus en plus importante dans des zones exposées aux aléas naturels" Stéphane Pernet, délégué général adjoint de la fédération française des assurances

Choix de la station

À venir dansDanssecondess