Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations: le maire de La Tardière, en Vendée, invite Emmanuel Macron

jeudi 7 juin 2018 à 9:33 Par Bertrand Pidance, France Bleu Loire Océan

Damien Crabeil, le maire de La Tardière, en Vendée, invite le président de la République à venir voir dans quel état est sa commune après deux orages consécutifs, dimanche et mardi dernier.

La coulée de boue du camping a fini sa course dans l'étang de l'Etruyère
La coulée de boue du camping a fini sa course dans l'étang de l'Etruyère © Radio France - Emmanuel Sérazin

La Tardière, France

Le maire de La Tardière, en Vendée, évalue les dégâts à la moitié du budget de sa commune. "Nous ne pourrons pas faire face" dit Damien Crabeil. Interrogé ce matin sur France Bleu Loire Océan, le maire lance un appel à Emmanuel Macron : "j'ose espérer que le président de la République, qui vient la semaine prochaine à huit kilomètres, saura nous faire une petite visite de courtoisie et saura aussi trouver une enveloppe nécessaire, car, excusez-moi du mot que je vais employer, nous sommes morts !"

La commune de La Tardière, qui compte 1300 habitants dans l'Est de la Vendée, a été frappée, à deux reprises par des orages, dimanche et mardi. Les dégâts sont importants sur les routes et chez les habitants. Une vingtaine de personne ont dû être relogées. Emmanuel Macron est attendu en Vendée, mercredi 13 juin pour célébrer Georges Clemenceau, homme politique dont la maison natale se trouve à Mouilleron-en-Pareds (devenu Mouilleron-Saint-Germain), à huit kilomètres de La Tardière.

23 bénévoles de la Protection Civile étaient mobilisés pour effacer les traces des inondations - Radio France
23 bénévoles de la Protection Civile étaient mobilisés pour effacer les traces des inondations © Radio France - Emmanuel Sérazin

Presque 200mm de pluie en trois jours

Le moral des habitants est d'autant plus entamé, que la commune a été touchée à deux reprises en trois jours. Dimanche, il est d'abord tombé 76 mm de précipitations, provoquant notamment une coulée de boue dans le camping. Et mardi soir, les orages ont à nouveau lâché 117 mm d'eau sur la commune. Dans le quartier de la Fandonnière, l'eau est venue lécher l'entrée des maisons, comme celle de Frédéric...

Le témoignage de Frédéric, habitant de la Fandonnière à la Tardière

Frédéric n'a finalement eu que très peu d'eau dans sa maison - Radio France
Frédéric n'a finalement eu que très peu d'eau dans sa maison © Radio France - Emmanuel Sérazin

Des travaux pour rien

Dès mardi soir, la Protection Civile a mobilisé ses bénévoles. Hier, ils étaient jusqu'à 23 pour aider les habitants et les élus à nettoyer les maisons et les rues du village. Cette aide était plus que bienvenue, car certains ont le moral en berne, face à la répétition du scénario catastrophe...

Marina Berteau, la gérante du camping de la Tardière

Marina Berteau, la gérante du camping, devant la piscine qui était propre avant les orages - Radio France
Marina Berteau, la gérante du camping, devant la piscine qui était propre avant les orages © Radio France - Emmanuel Sérazin

Dès hier, le maire de la Tardière s'est rendu à la préfecture de la Vendée à la Roche-sur-Yon, pour lancer la procédure de reconnaissance de catastrophe naturelle. Pendant ce temps, les habitants continuent à scruter le ciel, car on annonce encore des précipitations jusqu'au week-end.