Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Inondations : un homme de 70 ans toujours porté disparu en Haute-Marne

samedi 6 janvier 2018 à 17:38 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Malgré d'importants moyens humains, les recherches pour tenter de retrouver le disparu de Rouvres-sur-Aube, tout près de la Côte-d'Or, n'ont rien donné ce samedi. Elles reprendront ce dimanche dès 8 heures du matin.

Disparu de Rouvres-sur-Aube, les recherches n'ont rien donné et reprendront ce dimanche matin à 8 heures.
Disparu de Rouvres-sur-Aube, les recherches n'ont rien donné et reprendront ce dimanche matin à 8 heures. - Préfet Haute-Marne

Rouvres-sur-Aube, France

Les recherches qui avaient repris ce samedi matin n'ont malheureusement pas permis de retrouver un homme porté disparu depuis jeudi. Cet homme de 70 ans serait tombé à l'eau à Rouvres-sur-Aube, à la frontière avec la Côte-d'Or alors qu'il cherchait à protéger sa maison des inondations.

Des recherches délicates en raison de la mauvaise météo

"Ce sont des recherches périlleuses" poursuit la Préfète de Haute-Marne Françoise Souliman, "une douzaine de gendarmes ont cherché toute cette journée aux abords de la rivière mais le terrain très humide est aussi très dangereux avec des sols glissants et des trous d'eau." Et de lancer un appel aux proches riverains, "malgré la gentillesse des gens, il ne faut surtout pas que les civils viennent participer aux recherches car c'est trop dangereux et cela compliquerait la tâche des secours."

La Préfète ne cache pas "qu'il n'y a quasiment plus aucun espoir de retrouver cet homme vivant mais seulement l'espoir de retrouver son corps." 

Les recherches doivent reprendre dimanche matin dès 8 heures. "Les conditions devraient être meilleures" explique Françoise Souliman, "les secours devraient pouvoir compter ce dimanche sur l'aide de l'hélicoptère de la gendarmerie de Dijon. Ce qui n'a pas été possible ce samedi en raison d'un plafond trop bas".