Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Inquiets pour le futur de leur tribunal, les avocats belfortains font grève

jeudi 15 février 2018 à 14:44 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Les avocats du barreau de Belfort font grève ce jeudi 15 février 2018. Une vingtaine d'entre eux s'est réunie ce jeudi matin dans l'entrée du tribunal. Ils dénoncent la proposition de réforme de la carte judiciaire, qui met en péril les activités des tribunaux de Belfort et de Montbéliard.

Le bâtonnier du barreau de Belfort, Richard Belin (au centre du 1er rang) a réuni une vingtaine de ses pairs pour contester la nouvelle carte judiciaire
Le bâtonnier du barreau de Belfort, Richard Belin (au centre du 1er rang) a réuni une vingtaine de ses pairs pour contester la nouvelle carte judiciaire © Radio France - Manon Klein

Belfort, France

Les avocats belfortains et montbéliardais ont suivi ce jeudi 15 février le mouvement national de protestation contre la réforme de la carte judiciaire. A Belfort, ils étaient une vingtaine à se réunir à 9 heures dans le couloir d'entrée du tribunal de grande instance. Ils craignent que leur tribunal devienne une coquille vide.

La crainte d'une perte d'activités

Les avocats redoutent notamment qu'à terme, toutes les grandes affaires soient traitées par le tribunal de Besançon. "C'est inacceptable pour les justiciables. Ils vont devoir faire des kilomètres" proteste Sylvie Kopp, avocate au barreau de Belfort. "A la différence de la précédente réforme de la carte judiciaire, où certains tribunaux étaient sèchement supprimés, là, la situation est beaucoup plus perverse, puisqu'on maintient les tribunaux, mais en enlevant leurs compétences" poursuit l'avocate.

Les avocats dénoncent également le flou qui entoure la future réforme de la carte judiciaire. "Nous sommes censés avoir des informations plus précises d’ici mars, mais pour l'instant, on ne sait strictement rien" déplore Richard Belin, bâtonnier du barreau de Belfort. En se mobilisant, les avocats espèrent pouvoir faire pression 

La piste d'un rapprochement entre Belfort et Montbéliard

Au sein des tribunaux de Belfort et de Montbéliard, plusieurs personnes demandent un rapprochement entre les deux institutions, pour leur assurer une activité future. Les présidents de tribunaux et les bâtonniers des deux barreaux y sont favorables. Les avocats de Montbéliard sont pour, mais pas leurs confrères de Belfort. "Ça n'est pas la priorité, l'objectif c'est d'abord de maintenir nos activités, avant d'envisager une fusion" explique Sylvie Kopp. 

Pour le moment le tribunal de Belfort et moins menacé que celui de Montbéliard, car c'est le seul établissement de justice de son département, et le projet de réforme prévoit de conserver au moins un tribunal par département. C'est plus difficile pour le palais de justice de Montbéliard, qui est concurrencé par celui de Besançon. Les avocats belfortains sont cependant bien conscients que cela ne constitue qu'une protection provisoire pour eux, car ils exercent sur un territoire de petite taille.