Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Inquiétude à Verfeil, le baby-sitter mis en examen pour agressions sexuelles sur des enfants était animateur à l'école

jeudi 30 novembre 2017 à 18:08 Par Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le baby-sitter de 31 ans mis en examen pour agressions sexuelles sur des enfants dont il avait la garde était également animateur au centre de loisir des écoles de Verfeil, près de Toulouse. Les parents s’inquiètent et s’interrogent.

Mis en examen pour agression sexuelle sur mineur , le baby-sitter était animateur au centre de loisir de Verfeil
Mis en examen pour agression sexuelle sur mineur , le baby-sitter était animateur au centre de loisir de Verfeil © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

C’est l’émotion et l'inquiétude à Verfeil au nord-est de Toulouse, après la mise en examen pour agression sexuelle sur mineur d'un baby-sitter qui aurait abusé de plusieurs enfants dont il avait la garde. Tout est parti de la plainte déposée la semaine dernière à la gendarmerie par des parents dont le petit garçon décrivait les gestes auxquels se livrait le baby-sitter. Placé en garde à vue, cet homme de 31 ans aurait reconnu au moins trois faits d'agressions sexuelles et d'attouchements sur des garçons de 4 à 6 ans. Il a été placé en détention provisoire. Les gendarmes poursuivent leur enquête pour déterminer s'il y aurait d'autres victimes.

Un animateur de CLAE apprécié des enfants

Ce baby-sitter avait su gagner la confiance des parents, car il était aussi animateur au centre de loisir de l'école de Verfeil, où à priori, il n'aurait pas commis de faits d'agression sexuelle, mais sa présence dans l'école auprès des enfants interroge les parents.

"Je suis inquiète", témoigne cette mère de famille, "mon enfant côtoyait cet animateur au CLAE, j’en ai discuté avec avec mon fils , a priori, il ne s’est rien passé, mais on aimerait savoir ce qui est arrivé à nos enfants".

"J'en ai parlé avec mon enfant" - l'inquiétude d'une parente d'élève

Des comportements inappropriés

Au centre de loisir, l’animateur était apprécié des enfants, il animait un atelier de boulangerie « plébiscité par les élèves qui pouvaient emporter les gâteaux qu’ils préparaient » témoigne un membre de l’équipe éducative.

Embauché en septembre aux centres de loisirs de Verfeil, il avait pourtant été mis sous tutelle de collègues pour des comportements éducatifs « inappropriés ». « Il faisait copain-copain avec les enfants », explique Pierre Mounié, le coordonnateur des centres de loisir du secteur de Verfeil à LEC Grand Sud, « il avait une posture d’enfant à enfant, plutôt que d’adulte à enfant. Des éléments préoccupants qui nous ont amené à procéder à son licenciement. Aucun geste déplacé, mais plutôt une posture non adaptée au travail avec des enfants sur un accueil périscolaire. »

Pierre Mounier - Coordonnateur des centres de loisir

Les centres de loisir avaient décidé de licencier l'animateur, avant même qu'il ne soit mis en examen pour attouchement sur des enfants, lors de baby-sitting. Mais le recrutement des éducateurs pose évidemment question. Jean Calas, le président de la communauté de commune des Coteaux du Girou qui gère les centres de loisir a demandé que les profils des 150 animateurs des CLAE soient passés au crible, pour éviter de nouvelles surprises.

Une réunion d’information a eu lieu jeudi soir 30 novembre à la mairie de Verfeil pour informer et rassurer les parents.