Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Inquiétude autour des écoles à Chambéry : c'est l'entreprise Panini qui distribuait des cartes aux enfants

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère

Depuis quelques jours une information se propageait à Chambéry : un homme et une femme rôderaient autour des écoles pour aborder des enfants. Les gendarmes annoncent qu'il s'agissait de deux employés de Panini qui distribuaient des cartes autocollantes pour en faire la promotion.

L'album Panini pour la Coupe du monde féminine de football 2019
L'album Panini pour la Coupe du monde féminine de football 2019 © Radio France - Laurine Benjebria

Chambéry, France

Fausse alerte : les "rôdeurs" étaient en fait des employés de l'entreprise Panini ! Et ils ont mis une belle frousse à des dizaines de parents de l'agglomération de Chambéry en Savoie.

Depuis le début de la semaine la rumeur circulait : un homme et une femme aborderaient les enfants à la sortie des écoles de l'agglomération de Chambéry pour leur donner des cartes style Panini ou Pokémon. Les enfants ont rapporté les faits à leurs parents, qui eux ont alerté la police et les gendarmeries. Les gendarmes de Savoie ont alors renforcé leurs patrouilles aux abords des établissements scolaires, et des directeurs-trices d'établissement se sont même rendus dans les classes pour appeler les enfants à la prudence.

Les gendarmes ont comparé les descriptions, et confirmé auprès de l'entreprise Panini

Finalement, pas de quoi s'inquiéter, assure la gendarmerie de Savoie ce vendredi après-midi. Selon le lieutenant-colonel Avy "Il s'agissait de personnes mandatées par Panini. La description correspond, et on a confirmé auprès de l'entreprise. Donc on a tous les éléments, il n'y a pas de raison de s'inquiéter."

"La façon de faire de ces démarchages publicitaires est quand même assez déplacée" — Lieutenant-Colonel Avy, de la gendarmerie de Savoie

Reste que ces pratiques ne sont pas courantes. Pour le lieutenant-colonel : "Ni les chefs d'établissements, ni la gendarmerie, _personne n'était au courant de ces démarchages_. Donc on peut lever le doute sur le caractère inquiétant, en revanche la façon de faire de ces démarchages publicitaires est quand même assez déplacée. C'est un autre sujet sur lequel on va travailler."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu