Faits divers – Justice

INSOLITE | Trois mois de prison ferme pour avoir volé 60 chaussures pour pied gauche

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 20 mars 2015 à 17:27

Le palais de Justice de Valence dans la Drôme, mars 2015
Le palais de Justice de Valence dans la Drôme, mars 2015 © Radio France - Stéphane Milhomme

Un homme de 32 ans a été condamné ce vendredi par le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) pour avoir volé une valise contenant 60 chaussures du même pied ! Elle appartenaient à un commercial. Les policiers ont également saisi des vêtements et objets volés chez le frère du voleur.

Bien imprudent lundi dernier ce commercial devant le magasin B.IVY à Valence, dans la Drôme. Face à la boutique, il s'absente le temps d'aller chercher d'autres affaires dans sa voiture. Un homme de 32 ans s'empare alors de la valise et disparaît. Le commercial porte plainte et les policiers voient sur les caméras de vidéo surveillance le voleur entrain d'agir. Les enquêteurs le cueillent dans la rue trois jours plus tard.

"La valise était abandonnée"

Le prévenu s'explique benoîtement au tribunal : "La valise était abandonnée dehors, je voulais la rendre" . Sauf qu'il est bien parti avec. Chez son frère qui l'héberge, la police retrouve aussi un gros sac contenant des objets qui semblent volés : vêtements avec le prix dessus, des parfums, des jeux de PS4 encore sous plastique. "Je les ai achetés 280 euros", poursuit-il, "à un homme dans la rue à Paris" .

Un sac doublé en aluminium

Sauf -là aussi- qu'ils se trouvent dans un sac doublé en papier d'aluminium. La présidente du tribunal rappelle que la technique est connue et permet à un voleur de passer les portiques des magasins sans "faire sonner".Le procureur dénonce "les bêtises et les mensonges du voleur" et s'amuse : "cela paraît difficile d'écouler des chaussures avec seulement le pied gauche" et puis "ce sac, c'est le fruit d'un véritable pillage de magasin" . Il requiert six mois de prison. L'avocate du prévenu, Me Paul, demande la clémence en rappelant que cet homme de 32 ans, qui vit en Algérie mais a sa famille à Valence, a bien trouvé la valise, il l'a laissée chez son frère et ne l'a pas détruite. Les juges le condamnent finalement à trois mois de prison ferme. Le commercial en chaussures va pouvoir récupérer sa valise et sans doute, être plus vigilant à l'avenir.

Partager sur :