Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE | Un motard narguait les forces de l’ordre devant le radar automatique dans les Côtes-d'Armor

Un motard de 26 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à 5 mois de prison avec sursis et 1350 euros d'amendes après avoir multiplié les acrobaties et excès de vitesse devant le radar automatique de Saint-Brandan (22). Il n'a jamais reçu de contravention pour ces faits car l'appareil flashe l'avant des véhicules alors que sur les motos les plaques sont à l'arrière.

Radar au bord d'une route (illustration)
Radar au bord d'une route (illustration) © Maxppp

Pendant près d’un an ce pilote, propriétaire de deux motos s'est cru tout permis. Entre le 19 juin 2014 et le 26 mars 2015, il cumule 23 excès de vitesse. Il déboule à 176, 178, 180, jusqu'à 200 km/h sur cette portion de route départementale limitée à 90  ! Il ajoute parfois des acrobaties : tantôt une jambe levée, tantôt les deux, un bras en l’air puis les deux… Et à chaque fois le radar flashe mais sans plaque d'immatriculation, impossible d'identifier ce motard et donc de lui envoyer les contraventions.

Sous l'effet de l'adrenaline

Seulement voilà, un jour le contrevanant commet l'erreur de doubler à vive allure des gendarmes de Quintin. Ces derniers reconnaissent l'une des motos qui apparait si souvent sur les photos du radar et, comme sur les clichés, le pilote porte un casque blanc . Le motard est interpellé quelques jours plus tard à son domicile.

Lors de son audition cet intérimaire de 26 ans a expliqué qu'il agissait sous l'effet de l'adrénaline et par provocation. Et surtout qu'il ne pensait jamais se faire prendre !

"Vous êtes un fou dangereux!" - la procureure de la République

Devant le tribunal ce lundi, le motard a exprimé des regrets . « On fait des acrobaties pour faire de jolies photos, c’est dangereux, c’est n’importe quoi » , a ironisé le juge. « Si vous voulez vous procurer des petits frissons vous allez sur un circuit mais vous ne mettez pas la vie des autres en danger  ! »

« Si un gamin avait traversé cette route à ce moment-là, vous auriez fait comment pour freiner ? Vous êtes un fou dangereux ! » a ajouté de son côté la procureure.

L’avocate du prévenu a expliqué que son client au casier judiciaire vierge était « parfaitement inséré, la tête sur les épaules » et avait pris « conscience de la gravité de la situation  » .

Outre la peine de 5 mois avec sursis et les 1350 euros d’amendes, le tribunal annule le permis de ce motard, lui interdit de le repasser pendant 10 mois et lui confisque ses deux motos .

Motard radar

Choix de la station

À venir dansDanssecondess