Faits divers – Justice

INSOLITE | Un Normand se rend à l'examen du permis de conduire au volant de sa voiture

Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 23 avril 2015 à 18:02

Permis de conduire (illustration).
Permis de conduire (illustration). © Maxppp

A Démouville, près de Caen, un candidat au permis de conduire s'est rendu à l'examen au volant de... sa voiture. Il avait déjà été condamné pour conduite sans permis cinq mois plus tôt.

Il passait son permis pour la première fois

Conduire sans permis le jour où on le passe, c'est la drôle d'idée qu'a eu un homme de 31 ans à Giberville  près de Caen dans le Calvados . Cet ancien cuisinier, qui suit actuellement une formation pour devenir garde du corps, n'y est pas allé par quatre chemins...Le 19 novembre dernier, il est convoqué au centre d'examen de Démouville, près de Caen. C'est la première fois qu'il passe son permis. Il sort de chez lui vers quatre heures du matin, un peu stressé mais au lieu de prendre les transports en commun il se rend chez une amie pour lui emprunter son véhicule. Et oui, le candidat a décidé de s'y rendre en voiture !

Téléphone au volant

Arrivé sur place, il se gare sur le parking sans que  personne ne s'en rende compte. L'examen dure 30 minutes et après, il va tranquillement récupérer  sa voiture. Une fois au volant, tout en conduisant, il appelle son amie pour lui donner ses impressions sur la façon dont s'est passé l'examen. C'est finalement par hasard qu'il se fait contrôler. Des gendarmes patrouillent dans le secteur. A Giberville, ils immobilisent son véhicule. Et le jeune conducteur leur raconte toute l'histoire. Les gendarmes découvrent alors qu'il a déjà été condamné cinq mois auparavant pour conduite... sans permis. Un permis qu'il vient pourtant de décrocher cette fois. Sauf que l'intéressé et les gendarmes ne le savent pas encore....et pour cause l'épreuve vient tout juste de se dérouler. Les examinateurs ne communiquent plus leur décision immédiatement .

250 euros de contravention

Convoqué au tribunal, l'automobiliste audacieux a été condamné le 15 avril dernier à 75 jours amendes de 10 euros et 250 euros de contravention.