Faits divers – Justice

Insultes, menaces et coup sur des gendarmes : six mois de prison ferme

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon mercredi 25 juin 2014 à 18:26

Une voiture de gendarmerie
Une voiture de gendarmerie © Maxppp

Une femme de 47 ans a été condamnée à six mois de prison ferme pour avoir foncé sur un portail, insulté et frappé les gendarmes venus l'interpeller, c'était à Arles-sur-Tech le 30 mai dernier

Une femme de 47 ans a été condamnée ce mercredi matin par le tribunal correctionnel de Perpignan à six mois de prison pour conduite en état d'ivresse, agression sur officier et destructions de biens.

Le 30 mai dernier à Arles-sur-Tech, complètement ivre au volant d'une voiture alors qu'elle n'avait plus de permis, elle avait foncé sur le portail d'une résidence, et s'en était pris violemment aux gendarmes venus l'interpeller.

"Des insultes jusqu'à quatre heures du matin".

gendarme

Cette femme jure ne se rappeler de rien.  Mais le chef Claverolles, gendarme à Céret, lui s'en souvient bien. " A notre arrivée, nous voyons une femme complètement ivre, qui refuse le contrôle. Elle nous insulte, nous crache dessus. Elle s'en prend à ma collègue, elle donne des coups de pieds et un coup de tête, puis les menaces sont réitérées à la clinique puis à la brigade jusqu'à quatre heures du matin. Un comportement alcoolique hors norme."

"J'ai peur, je veux qu'on l'enferme".

victime

Isabelle, qui connait bien l'accusée pour l'avoir hébergée, a aussi raconté son calvaire à l'audience. C'est sur son portail que la femme a foncé en voiture ce soir là. "J'ai voulu lui donner mon aide parce qu'elle avait envie de s'en sortir, mais elle a abusé. Elle a cassé toutes les serrures de chez moi pour rentrer quand je ne voulais pas, j'ai peur que quand elle va sortir ,elle revienne m'embêter. C'est une femme dangereuse, un jour je vais être défigurée, finir à l'hopital ou c'est un de mes gosses qui va finir à l’hôpital. J'en peux plus, je veux qu'on l'enferme, je veux qu'on lui interdise de m'approcher".