Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Inondations en Béarn et Bigorre : "La crise est derrière nous"

lundi 16 juillet 2018 à 9:06 - Mis à jour le lundi 16 juillet 2018 à 18:12 Par Daniel Corsand et Oanna Favennec, France Bleu Béarn et France Bleu

Un orage violent s'est abattu vers 7 heures ce lundi matin sur le bas de la vallée d'Ossau, le secteur de Buzy et Buziet, et la Bigorre. Le point sur la situation en fin d'après-midi.

L'eau est montée à Gan
L'eau est montée à Gan © Radio France - Maud Calvès

Béarn

Le Béarn et la Bigorre ont une nouvelle fois été touchés par des inondations ce lundi matin. Les pompiers sont mobilisés après un violent orage qui s'est abattu sur le secteur vers 7 heures. L'eau est montée du coté d'Arudy, Rébénacq ou encore Gan. L'alerte orange a été levée à 14h, l'eau a ensuite baissé dans plusieurs endroits. "La crise est derrière nous", a soufflé le préfet des Pyrénées-Atlantiques, vers 16h30. 

Le résumé de la situation en fin d'après-midi :

  • Il n'y a plus de commune inondée en Béarn
  • Dans les Pyrénées-Atlantiques : l'électricité est revenue quasiment partout.
  • Il y a environs 200 personnes sinistrées, une centaine à Gan
  • Des routes départementales sont encore difficilement praticables
  • La circulation a repris sur l'A64 direction Biarritz, entre Tarbes Est et Tarbes Ouest. Et direction Toulouse.
  • Le trafic SNCF est coupé entre Pau et Toulouse jusqu'à 19h (à hauteur de Tournay), et entre Pau et Oloron (arbre sur les voies).

La situation en Béarn

L'électricité est revenue dans quasiment tous les foyers des Pyrénées-Atlantiques dans l'après-midi. Au plus fort des intempéries, 7.000 foyers ont été privés d'électricité dans les Pyrénées-Atlantiques. Il y a eu 500 interventions de pompiers au total, 200 personnes ont été évacuées. Gilbert Payet, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, a appelé encore à la prudence dans l'après-midi, notamment sur la route car "il y a encore des zones qui ne sont pas stabilisées."

Selon le préfet des Pyrénées-Atlantiques, c'est la commune de Gan qui a été la plus touchée ce lundi matin, avec plusieurs dizaines de cm d'eau. France Bleu Béarn réalise une émission spéciale à Gan ce lundi après-midi. Dans l'après-midi, toutes les personnes de Gan qui avaient été évacuées (plus de 70) ont pu rentrer chez elles ou être hébergées. Il s'agissait d'une trentaine de personnes, des riverains du Neez. 48 enfants d'un centre aéré avaient également été mis au sec. Les commerçants du centre-ville sont très touchés. La gérante d'un hôtel, catastrophée, parle sur France Bleu Béarn de deux semaines de fermeture pour remettre en état son établissement : "Cela fait 14 ans que nous sommes là. C'est la troisième inondation, et c'est la pire !"

A Ogeu, le centre-ville était impraticable à la mi-journée. L'usine d'embouteillage a mis sa production à l'arrêt, il y a eu jusqu'à 80 cm d'eau à l'intérieur du bâtiment.

A Rébénacq, 14 personnes avaient été évacuées. Claude Aussant, le maire d'Arudy était justement à Rébénacq ce lundi matin, raconte que le centre-bourg est sous 15 centimètres d'eau, qu'il en avait "jusqu'aux genoux" quand il est sorti : "J'ai voulu passer par le centre de Rébénacq : tout déversait sur le centre de Rébénacq. Au pied de l'église, il y avait des ressaut et des franchissements un peu partout."

Je vois des pots de fleurs, des bancs, la route est coupée - Claude Aussant, le maire d'Arudy, en début de matinée

Le récit de Claude Aussant

A Buziet, Sylvie Bordenave, éleveuse en bas de la cote de Bel Air, racontait ce lundi matin la situation : "C'est dément. J'ai appelé des voisins à la rescousse, ils n'ont pas pu venir."

Il y a un fleuve qui s'est formé autour de nous. C'est un spectacle de désolation - Sylvie, éleveuse à Buziet

La maison de Sylvie est cernée par les eaux à Buziet

A Jurançon, où les caves onté été inondées, la mairie a fait évacuer la zone du Vert Galant vers le gymnase. Le pic de crue a été atteint vers 12h-13h. Un numéro d'astreinte pour toute urgence est mis en place : 06 07 97 85 15.

La situation dans les Hautes-Pyrénées

Il y a eu plus de 80 interventions des pompiers. 

Les routes : 

  • L'A64 n'est plus coupée.  Direction Toulouse, la circulation a repris entre Tarbes Est et Tarbes Ouest. L'échangeur de Tournay est accessible. Direction Biarritz, la circulation a repris entre Tarbes Est et Tarbes Ouest.

Le trafic SNCF est interrompu à Tournay jusqu'à 19h au moins, donc pas de trafic entre Toulouse et Pau.

Une maison à Lasseubetat  - Radio France
Une maison à Lasseubetat © Radio France - Evan Lebastard