Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Interdiction des poids-lourds entre Oloron et Monein : la mesure est plutôt respectée

mardi 15 mai 2018 à 18:46 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn

L'interdiction de circulation des poids lourds sur la D9 entre Monein et Oloron est plutôt respectée, ont constaté les gendarmes ce mardi matin, un mois et demi après la mise en place de cette mesure censée soulager les communes de Ledeuix, Cardesse et Monein.

Une opération de contrôle des poids-lourds ce mardi matin au niveau de la commune de Ledeuix.
Une opération de contrôle des poids-lourds ce mardi matin au niveau de la commune de Ledeuix. © Radio France - Mathias Kern

Ledeuix, France

Les gendarmes sont venus vérifier si l'arrêté d'interdiction de circulation des poids lourds de plus de 26 tonnes, sur la D9 entre Monein et Oloron était respectée. Une opération de contrôle a été organisée ce mardi matin sur cette route qui fait le trait d'union entre le Bassin de Lacq et la vallée d'Aspe. 

"On se satisfait de constater aujourd'hui que ça fonctionne." - Michel Gouriou, le directeur de cabinet du préfet.

Au final, à Ledeuix, sur 7 camions arrêtés pendant le temps de l'opération (environ 2 heures), un seul a été sanctionné parce qu'il effectuait du transit international, de Cherbourg vers l'Espagne.

L'arrêté a été signé le 30 mars. Désormais, seul les camions qui opèrent une desserte locale sont autorisés à circuler sur cette route départementale, très étroite par endroit. Les autres poids lourds doivent emprunter la nationale 134 et passer par Pau pour rejoindre l'autoroute. Cela représente beaucoup de camions en moins, reconnait le maire de Ledeuix, Bernard Aurisset, qui voyait passer dans sa commune, avant l'interdiction, près de 300 poids lourds par jour. Les élus en avaient assez de compter les accidents de camions, l'année dernière, 13 poids lourds ont fini dans le fossé sur cette départementale 9.

Le maire de Ledeuix, Bernard Aurisset, est soulagé.