Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Interdictions en série avant la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre dans le Gard

jeudi 27 décembre 2018 à 11:39 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

La préfecture du Gard interdit la vente de feux d'artifice, de carburants en jerrican ou encore d'alcools forts dans les débits de boissons temporaires à partir de ce vendredi minuit.

Les ventes de feux d'artifices sont interdites à partir de ce vendredi minuit (illustration)
Les ventes de feux d'artifices sont interdites à partir de ce vendredi minuit (illustration) © Maxppp - Photobim

Nîmes, France

La préfecture du Gard a décidé, par un arrêté pris ce jeudi, les interdictions temporaires de vente des feux d’artifice, des carburants en jerrican, des produits inflammables ou chimiques, des bouteilles de gaz et des alcools des groupes 3 à 5 au sein des débits de boissons temporaires. Ces interdictions, prises dans le cadre du passage au nouvel an et afin de prévenir les désordres, prendront effet du samedi 29 décembre 2018 à 0 heure au lundi 1er janvier 2019 à minuit.

L’objectif est de prévenir les troubles à l’ordre public et la prise à partie des forces de sécurité et de tout représentant des services publics (sapeurs-pompiers, médecins, transporteurs en commun, sociétés d’intervention d’urgence de dépannage d’électricité ou de gaz).

Il convient également de rappeler que la menace terroriste reste à un niveau très élevé et que le plan Vigipirate est activé au niveau sécurité renforcée risque attentat. Dans ce contexte, le préfet du Gard engage chacun à faire preuve de vigilance et à signaler, sans délai, tout comportement suspect aux forces de sécurité en composant le 17.