Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Internet : démantèlement d'un des plus grands groupes de piratage de films au monde

-
Par , France Bleu

Europol a annoncé mercredi avoir démantelé L'un des "plus grands groupe de piratage en ligne au monde". Des arrestations et des destructions de serveurs ont été menées dans plusieurs pays d'Europe, dont la France.

Soixante serveurs ont été démolis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie et plusieurs des principaux suspects ont été arrêtés.
Soixante serveurs ont été démolis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie et plusieurs des principaux suspects ont été arrêtés. © Maxppp - Lionel Vadam

L'un des "plus grands groupe de piratage en ligne au monde" a été démantelé ce mardi lors d'une "action coordonnée" entre les autorités de 19 pays, dont la France et les Etats-Unis, selon un communiqué de l'office européen de police Europol diffusé ce mercredi.

Surnommés "groupe Sparks", ce "réseau criminel" est principalement soupçonné d'être "responsable du piratage de films et de l'hébergement de contenu numérique illégal dans le monde entier (…) 60 serveurs ont été démolis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie et plusieurs des principaux suspects ont été arrêtés (…) Un des membres présumé a été arrêté ce week-end à Chypre et un autre suspect a été arrêté aux États-Unis" ce mardi, souligne le communiqué. Les serveurs étaient situés notamment en France, en Allemagne, au Royaume-Uni ou au Canada.

Une méthode bien rodée

"Le groupe Sparks obtenait des DVD et des disques Blu-ray avec des contenus inédits et enfreignait la protection des droits d'auteur pour reproduire et télécharger le contenu publiquement sur des serveurs en ligne", explique Europol. Le réseau de piratage, qui faisait l'objet d'une enquête depuis septembre 2016, est soupçonné d'avoir diffusé des centaines de films et de programmes télévisés avant leur date de sortie, notamment presque tous les films sortis par les principaux studios de production aux États-Unis. "Le groupe Sparks a causé des pertes de dizaines de millions de dollars américains aux studios de production cinématographique, principalement aux industries américaines du cinéma, de la télévision et de soutien, à cause de la violation du droit d'auteur", estiment les autorités.

Des dizaines de millions de dollars de pertes pour les studios - Europol

Pour se fournir, les membres du groupe Sparks affirmaient être des détaillants de disques DVD et Blu-ray et promettaient de ne pas vendre le contenu avant la date de sortie au détail. Une fois les produits reçus, les membres du groupe utilisaient un logiciel spécial pour casser les protections du droit d'auteur pour ensuite reproduire et encoder le contenu en haute définition. Le contenu était ensuite diffusé et reproduit sur des plateformes de streaming ou des réseaux peer-to-peer.

Cette opération de démantèlement a "été rendue possible grâce à la vaste coopération internationale facilitée par Europol et Eurojust entre les autorités répressives et judiciaires des pays concernés", souligne le communiqué d'Europol, qui a notamment "renforcé l’échange d’informations à travers les pays participants et coordonné la journée d’action avec Eurojust, qui a accueilli hier un centre assurant la coordination en temps réel".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess