Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Interpellation d'un suspect après l'intrusion au CHU de Caen

mardi 13 mars 2018 à 11:10 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un jeune homme a été interpellé ce mardi matin, quatre jours après l'intrusion qui a fait craindre un acte terroriste au CHU de Caen. Il s'agit d'un mineur domicilié près de Saint-Pierre-sur-Dives (Calvados)

Le CHU de Caen bloqué vendredi dernier
Le CHU de Caen bloqué vendredi dernier © Radio France - Francis Gaugain

Caen, France

L'enquête s'accélère après l'intrusion d'un individu menaçant au CHU de Caen vendredi dernier. Un jeune homme de 16 ans a été interpellé ce mardi matin par les services de la police judiciaire de Caen. Selon les premiers éléments il a été identifié grâce à l'exploitation des images de vidéo-surveillance. Des caméras ont permis de reconnaître ce jeune "abondamment connu des forces de l'ordre" selon une source proche de l'enquête. Les gendarmes du Pays d'Auge ont souvent souvent croisé son chemin pour des faits de délinquance de droit commun.  Mais toujours selon nos sources, il n'a pas le profil d'un déséquilibré. Ni celui d'un potentiel djihadiste, il n'est pas fiché S par les services de renseignements, alors que le suspect s'est pourtant dit "islamiste" vendredi soir vers 20h30 en arrivant au service des Urgences.

Beaucoup de zones à éclaircir

Les enquêteurs veulent comprendre les motivations du jeune homme. Autre question : était-il vraiment en possession d'un fusil à pompe ? Nos sources nous indiquent que "personne n'a vu cette arme" que le suspect affirmait avoir caché dans un grand sac. Son apparente détermination avait été jugée suffisamment dangereuse pour déclencher une fouille intégrale du bâtiment de 23 étages !