Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Interpellations à Loriol après les violences sur des gendarmes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Trois personnes ont été interpellées tôt ce mardi matin à la cité de la Maladière à Loriol (Drôme). C'est la suite des violences contre les gendarmes vendredi soir dernier lors d'une interpellation dans le quartier.

illustration
illustration © Radio France - nathalie de Keyzer

Loriol-sur-Drôme, France

Ce mardi matin vers 7 heures, les gendarmes sont intervenus dans la cité loriolaise de la Maladière pour interpeller trois hommes. Âgés de 17, 24 et 27 ans, ils sont soupçonnés d'avoir commis des violences contre d'autres gendarmes vendredi 10 janvier. Ce soir-là, le Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie (PSIG) contrôle quatre hommes attroupés devant une voiture au pied des immeubles. L'un d'eux fait l'objet d'une fiche de recherche. Il a été condamné à une peine de 10 mois de prison ferme qu'il n'a jamais exécutée. Les gendarmes tentent de procéder à son interpellation mais l’homme se débat et ses amis s'en prennent aux militaires.

Un gendarme blessé à la tête

Dans l'empoignade, l'un des gendarmes chute au sol, un second reçoit un coup à la tête. Il devra se faire poser cinq points de suture. Pour finir, des jets de projectiles type bouteilles en verre et cailloux atteignent les forces de l'ordre. Les gendarmes doivent appeler des renforts et faire usage de gaz lacrymogène pour pouvoir sortir de la cité. Ce sont les auteurs présumés de ces violences qui ont été interpellés ce mardi matin. Les trois hommes sont en garde à vue.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu