Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois suspects interpellés, après la violente agression d'un professeur devant un lycée grenoblois

jeudi 14 février 2019 à 14:50 Par Justine Dincher, France Bleu Isère

Trois personnes, deux mineurs et un majeur, ont été placées en garde-à-vue, suite à la violente agression d'un enseignant du lycée Mounier de Grenoble (Isère).

Un professeur de lettres a été agressé devant le lycée Mounier de Grenoble (Isère).
Un professeur de lettres a été agressé devant le lycée Mounier de Grenoble (Isère). - Google map

Grenoble, France

Trois jeunes ont été interpellés tôt jeudi 14 février, après l'agression d'un enseignant du lycée Mounier de Grenoble (Isère). Vendredi 8 février à la sortie des cours, un professeur de lettres avait été roué de coups par trois personnes cagoulées, à l'arrêt de tramway devant l'établissement scolaire. 

Un élève exclut une journée

Les suspects arrêtés ce jeudi vers 6 heures du matin sont deux mineurs de 15 ans et un majeur (qui était mineur au moment des faits, il vient donc tout juste de fêter ses 18 ans), d'après nos informations. Parmi les suspects, il y a celui qui est présenté comme l'instigateur de l'agression. Il reprochait à son professeur de l'avoir récemment fait exclure une journée.

Un professeur frappé à la tête

Les trois jeunes seront déférés vendredi devant un juge d'instruction pour "violences en réunion" avec une interruption temporaire de travail supérieure à 8 jours sur un enseignant.

Vendredi dernier, le professeur avait du être hospitalisé quelques heures, il a notamment été touché à la tête. Cette agression avait suscité une très vive émotion au lycée : l'équipe éducative et les élèves s'étaient mobilisés cette semaine pour soutenir ce professeur blessé.