Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Interpellée à Perpignan pour avoir fait près de 250 chèques frauduleux

mercredi 11 novembre 2015 à 15:25 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon et France Bleu

Une femme de 21 ans a été interpellée à Perpignan pour avoir fait des centaines d'achats avec des chèques volés ou avec des chéquiers obtenus avec des papiersfalsifiées.

Chèque (illustration)
Chèque (illustration) © Fotolia - Andrey Popov

Perpignan, France

Il a fallu le concours de la brigade financière pour mener à bien cette enquête , une jeune femme de 21 ans a été interpellée en début de semaine à Perpignan pour des centaines d'achats frauduleux. Elle avait manifestement bien étudié le manuel du parfait petit escroc.

Il y avait d'abord les chéquiers volés, si possible avec les pièces d'identité, c'est plus facile à utiliser. La jeune femme faisait des achats dans des commerces mais aussi auprès de particuliers. 

Mais elle avait réussi également à ouvrir un compte bancaire sous un faux nom en falsifiant des bulletins de salaires, des relevés de banque, en utilisant de faux justificatifs de domicile. 

Avec ce compte, elle disposait d'un chéquier dont elle se servait aussi sans complexe. Avec ce compte également, elle avait réussi à obtenir des financements auprès d'organisme de crédit.

Au total, 245 chèques ont ainsi été émis de manière totalement frauduleuse, pour des achats dans tout le département des Pyrénées-Orientales : des meubles, de la hi-fi, des objets de consommation courante dont une partie ont été retrouvés dans un box loué à une société de gardiennage, sans doute dans le but d'être revendus.