Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Hôpital de Bobigny : la patiente qui menaçait de se suicider a été interpellée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Fin de l'intervention du RAID à l'hôpital Avicenne de Bobigny où une patiente menaçait de se tirer une balle dans la tête ce mercredi après-midi. Cette femme dépressive, peut-être équipée d'une arme factice, a été interpellée et placée en garde à vue.

Hôpital Avicenne à Bobigny
Hôpital Avicenne à Bobigny © Radio France - Hajera Mohammad

Bobigny, France

Une intervention du Raid s'est déroulée une partie de cette journée de mercredi aux urgences de l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Une patiente, armée, menaçait de se suicider. Une femme d'une trentaine d'années, qualifiée de dépressive et qui a passé de longues heures retranchée dans l'hôpital. Personne n'a été retenu en otage, précise la préfecture de Seine-Saint-Denis. Les agents hospitaliers du service ont évacué avec "sang-froid et professionnalisme" les patients présents aux urgences et "eux-mêmes quitté les locaux", a indiqué pour sa part le syndicat Sud Santé de l'AP-HP dans un communiqué. 

Selon les médecins sur place, cette femme est arrivée vers 6h00 la nuit précédente aux urgences pour de fortes migraines. Quand sa famille est venue prendre de ses nouvelles vers 13h, c'est là qu'elle a brandi son arme et l'a pointée sur sa tempe, une véritable arme à feu selon le Parquet de Bobigny. . Faute d'arriver à la raisonner, l'hôpital a fait intervenir le RAID à 13h00 qui a parlementé avec elle pendant plus de 4 heures. La patiente a été finalement interpellée. Elle a été placée en garde à vue pour "menace sous condition" et "détention d'armes" mais celle-ci a été levée en début de soirée. La femme a été hospitalisée d'office, selon le parquet de Bobigny.