Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intoxication au monoxyde de carbone: 66 personnes concernées dans un immeuble à Woippy

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Woippy, France

Probablement à cause d'une évacuation de cheminée défectueuse ou obstruée, les 66 résidents de l'immeuble situé 22, rue du Fort Gambetta à Woippy ont dû quitter leurs logements. 35 personnes ont été relogées dans des hôtels de la ville.

Les 66 résidents de l’immeuble situé 22, rue du Fort Gambetta, à Woippy ont dû être évacués à cause d’un souci dans l’évacuation de la cheminée.
Les 66 résidents de l’immeuble situé 22, rue du Fort Gambetta, à Woippy ont dû être évacués à cause d’un souci dans l’évacuation de la cheminée. - Capture d'écran Google Maps

Fin d'année mouvementée pour les 66 résidents de l'immeuble situé en périphérie de Woippy, au 22, rue du Fort Gambetta. A cause, probablement, d'une évacuation de cheminée défectueuse ou obstruée, ils ont été intoxiqués légèrement au monoxyde de carbone, un gaz incolore, inodore mais dangereux. 

Les pompiers sont intervenus en début d'après-midi ce 31 décembre, aux alentours de 15 heures. Les occupants des lieux ont été transportés à l'hôpital de Mercy, à Metz. 

35 personnes relogées dans des hôtels de la ville

Le bailleur social, Metz Habitat Territoire a mandaté une entreprise qui interviendra lundi 1er janvier ou mardi 2 janvier.

En attendant, "35 personnes ont été relogées dans des hôtels de la ville", explique le maire de la commune, Cédric Gouth. "Les autres personnes ont décidé de rester chez de la famille". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess