Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intoxication au monoxyde de carbone, le pire évité à Martigues

-
Par , France Bleu Provence

Ce dimanche, les pompiers ont été mobilisés pour porter secours à un septuagénaire qui était en train de faire un malaise. Sur place, ils ont détecté une importante quantité de monoxyde de carbone dans l'air. Bien au delà du seuil à partir duquel ce gaz peut être mortel pour l'homme. Récit.

Le pronostic vital des trois victimes n'étaient pas engagé au moment de leur transport à l'hôpital (image d'illustration).
Le pronostic vital des trois victimes n'étaient pas engagé au moment de leur transport à l'hôpital (image d'illustration). © Maxppp - © Stéphanie Para

La vie sauve, grâce aux pompiers ! Ce dimanche, à Martigues, ces derniers ont porté secours à trois personnes, âgées de 70 à 82 ans. Au départ, les secours sont sollicités pour le malaise d'un homme de 70 ans, pris de maux de tête et de nausées. Arrivés sur place, leur appareil détecte un taux anormalement élevé de monoxyde de carbone. Pis, même ! Un taux quatre fois supérieur au seuil à partir duquel ce gaz peut être mortel pour l'homme.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et c'est donc ce gaz qui était à l'origine du malaise du septuagénaire. Celui-ci a donc été évacué à l'hôpital de Sainte-Marguerite, à Marseille. Les deux autres occupants de la maison, eux, ont été conduits à l'hôpital de Martigues. Au moment de leur transport, le pronostic vital des trois victimes n'étaient pas engagés.

La présence importante de monoxyde de carbone dans cette maison serait liée à une fuite au niveau de la chaudière à gaz. Elle avait récemment fait l'objet d'une réparation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess