Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intrusion au Mémorial des Déportés de la Mayenne : la justice conclut à "l'irresponsabilité pénale"

-
Par , France Bleu Mayenne

La chambre de l'instruction du tribunal judiciaire d'Angers a conclu a "l'irresponsabilité pénale" d'un jeune homme qui était entré, un fusil à la main, dans le Mémorial des Déportés de la Mayenne en avril 2018.

Le mémorial des déportés de la Mayenne
Le mémorial des déportés de la Mayenne © Radio France - Charlotte Coutard

Les salariés du Mémorial des Déportés de la Mayenne s'en souviennent comme si c'était hier. Le mardi 24 avril 2018, un garçon de 20 ans entrait dans l'enceinte armé d'un fusil. Il avait été vite maîtrisé par des agents d'accueil. Aujourd'hui, la justice reconnait "l'irresponsabilité pénale" de l'individu, comme l'explique nos confrères du Courrier de la Mayenne et que France Bleu Mayenne est en mesure de confirmer.

Plusieurs examens psychologiques

Le 12 août 2020, un huissier de justice a informé le Mémorial de cette décision de de la Chambre d'Instruction du tribunal judiciaire d'Angers. Elle intervient après plusieurs examens psychologiques du jeune homme. Le 24 avril 2018 dans la ville de Mayenne, il était d'abord entré dans le Mémorial pour acheter un ticket. Cet individu était ensuite ressorti pour aller chercher un fusil de chasse, calibre 12, dans sa voiture. 

En revenant dans le Mémorial, un agent d'accueil lui a sauté dessus et un autre collègue l'a aidé à neutraliser l'agresseur. Tout s'est passé très vite : une demi-heure à peine entre l'arrivée du jeune homme et son arrestation. Dans un sac à dos, les gendarmes avaient aussi retrouvé le livre Mein Kampf d'Adolf Hitler, La Mafia Juive de l'essayiste Hervé Ryssen et un ouvrage d'Alain Soral. Aux enquêteurs l'individu expliquait vouloir faire "un coup d'éclat". Ce garçon est aujourd'hui interdit d'aller sur la ville de Mayenne et de posséder une arme dans les dix prochaines années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess