Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Intrusion sur les pistes de l'aéroport de Lyon : le suspect dijonnais a été placé en hôpital psychiatrique

mardi 11 septembre 2018 à 13:05 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Garde à vue levée ce mardi midi pour le dijonnais de 31 ans arrêté sur le tarmac de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Après expertise, un médecin psychiatre a demandé son internement sous-contrainte. L’enquête se poursuit, elle doit maintenant déterminer s'il pourra être jugé comme responsable.

L'homme a été arrêté sur les pistes, alors qu'il tentait de s'enfuir à pied.
L'homme a été arrêté sur les pistes, alors qu'il tentait de s'enfuir à pied. © AFP - Jean Decotte

Lyon, France

Sa garde-à-vue n'aura pas duré 24h. Le dijonnais de 31 ans arrêté par la police sur les pistes de l'aéroport Saint-Exupéry à Lyon ce lundi, à bord d'un véhicule volé deux heures plus tôt dans une station service à Dijon, a été interné sous-contrainte ce mardi midi. Les expertises d'un médecin psychiatre ont pointé que son état ne permettait pas la poursuite de sa garde-à-vue. 

L'enquête se poursuit toutefois, il s'agira notamment de déterminer s'il était en pleine possession de ses esprits au moment des faits, et s'il peut par conséquent être jugé responsable.

L'entourage du suspect avait alerté les enquêteurs sur ses antécédents psychiatriques. En outre la grande violente qu'il a exercé au moment de voler la voiture dans une station service à Dijon ont poussé les enquêteurs à demander l'avis d'un expert psychiatre.