Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Invité d'un mariage, il sera jugé pour des débordements dans le cortège nuptial

vendredi 9 novembre 2018 à 19:32 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche

Un drômois de 30 ans a été arrêté jeudi pour avoir causé de gros soucis de circulation dans un cortège de mariage. Les faits remontent au 15 septembre, entre Bourg-lès-Valence et Valence dans la Drôme.

Image d'illustration d'un cortège nuptial.
Image d'illustration d'un cortège nuptial. © Maxppp - Arnaud Dufresne

Bourg-lès-Valence, France

Il voulait simplement mettre l'ambiance. Ce drômois de 30 ans sera jugé pour avoir commis de nombreuses imprudences dans le cortège nuptial du mariage auquel il était invité. Les faits se déroulent le 15 septembre, à Bourg-lès-Valence. Le cortège nuptial se dirige vers Valence. Sur la route, les voitures klaxonnent, comme souvent dans un mariage. Mais surtout, certains comportements sont dangereux ; des voitures bloquent des ronds-points, franchissent les lignes blanches, certains passagers sont assis sur les portières, vitres ouvertes, d'autres roulent à contre-sens. La police est finalement alertée.

Le meneur de troupes

Après étude des enregistrements de vidéosurveillance, les enquêteurs reconnaissent la voiture en tête de cortège. Il s'agit d'une Audi de location. Le conducteur semble être celui qui dirige le cortège, qui entraîne les autres voitures et qui encourage les invités à reproduire ses actes. 

Ce drômois est donc identifié. Les policiers le retrouvent en prison. Car entre temps, le trentenaire a été incarcéré pour d'autres affaires, dont une conduite sans permis. Il est alors entendu par les enquêteurs. Il reconnaît les faits, en expliquant qu'il s'est laissé emporter par un esprit festif et euphorique.

Un futur jugement

Mais la nouvelle loi sur la lutte contre les rodéos est plus sévère. Elle concerne à la fois les deux roues et tous les autres véhicules, dès lors qu'il y a plusieurs infractions et des troubles à l'ordre public. Le drômois sera donc convoqué au tribunal correctionnel de Valence en avril.