Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

INVITÉ - Éric Kelkel, chef du service de pneumologue à l'hôpital de Chambéry

mardi 1 novembre 2016 à 9:05 - Mis à jour le mardi 1 novembre 2016 à 9:15 Par Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie

Une nouvelle campagne de lutte contre le tabagisme débute ce mardi 1er novembre sous le slogan "un mois sans tabac". Elle vise les 16 millions de fumeurs que compte notre pays et dont plus de la moitié déclarent vouloir laisser tomber la cigarette.

Campagne "un mois sans tabac"
Campagne "un mois sans tabac" © Radio France

Chambéry, France

Vous avez sûrement remarqué un peu partout les affiches intitulées "un mois sans tabac"....C'est la nouvelle campagne de lutte contre le tabagisme initiée par le ministère de la santé.. Elle prend cette fois la forme d'un défi collectif lancé aux fumeurs, arrêter de fumer l'espace d'un mois. Quel est l'intérêt et l'éventuel impact d'une telle campagne chez les quelques 16 millions de fumeurs que compte la France aujourd'hui?

Le docteur Eric Kelkel, chef du service de pneumologie à l'hôpital de Chambéry estime que cela présente au moins le mérite de faire de faire parler et réfléchir.

Eric KELKEL , pneumologue à l'hopital de Chambéry

Dans les rues de Chambéry, les avis sont partagés sur l'intérêt de cette campagne. Reportage de Willy Moreau

Un mois sans tabac