Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Isère : six mois de prison pour le prof qui a offert de la lingerie à l'une de ses élèves, ado de 15 ans

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Conformément aux réquisitions du parquet lors du procès début mars, cet homme qui assurait des cours de soutien dans une association de quartier de Bourgoin-Jallieu (Isère) a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Le procès s'est tenu le 7 mars dernier devant le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu (Isère).
Le procès s'est tenu le 7 mars dernier devant le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu (Isère). © Radio France - Céline Loizeau

Bourgoin-Jallieu, France

Lors du procès, début mars, cet homme de 54 ans, affirme que c'est la jeune fille qui "commence à l'aguicher" au printemps 2018. "Mais tout ça ne repose sur rien", rectifie la représentante du ministère public. Il l'aide à obtenir son brevet des collèges. Les cours de soutien, donnés bénévolement à la maison de quartier de Champfleuri, se poursuivent et en décembre, juste avant Noël, il lui donne un sac

A l'intérieur notamment "des sous-vêtements affriolants de femme adulte", selon le parquet. De la lingerie et une carte avec des termes très crus, sans équivoque. "Une invitation claire à adopter un comportement sexuel", d'après la procureur pour qui la corruption de mineur ne fait aucun doute.

Une ado perturbée depuis selon sa maman

L'homme, lui, minimise. S'il a offert ses sous-vêtements -ceux de sa compagne alors en voyage aux Etats-Unis- "c'est qu'il y en a assez à la maison". Et puis, pensant sans doute se dédouaner ainsi, il précise "qu'il n'y avait pas que de la lingerie, il y avait aussi un parfum, un bijou." 

A la barre, par ses mots, "il salit la réputation de la victime", d'après la présidente. Une jeune fille, qui n’assiste pas au procès, mais qui désormais "se renferme" selon le récit fait par sa maman aux enquêteurs. Une ado "perturbée". 

Le prévenu, Bac+5, ne souffre d'aucune pathologie, d'aucune carence affective d'après l'expertise psy. Son avocat demande la relaxe, car son client "regrette" ce cadeau et "conteste l'intention" d'obtenir en échange quelques faveurs que ce soit

Interdiction d'activité bénévole ou professionnelle avec des mineurs

Le quinquagénaire est finalement condamné à 6 mois de prison avec sursis mise à l'épreuve de 2 ans. Une peine conforme aux réquisitions du parquet et qui s'accompagne de plusieurs interdictions : celle d'entrer en contact avec la victime et celle d'exercer une activité bénévole ou professionnelle en lien avec des mineurs (et ce pendant 5 ans). Son nom sera inscrit au fichiers des délinquants sexuels. Il devra verser 1.000 euros de dommages et intérêts à la jeune fille.