Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Isère : nouveau démantèlement d'un trafic de drogue, six individus interpellés

-
Par , France Bleu Isère

Mardi, 80 policiers de la sûreté départementale et du commissariat de Grenoble étaient mobilisés pour arrêter, à Saint Martin d'Hères, six individus, d'une vingtaine d'années, suspectés de se livrer au trafic de drogue. Ils seront jugés en comparution immédiate vendredi après-midi.

Une voiture de police. Illustration
Une voiture de police. Illustration © Radio France - -

L’enquête a débuté le 3 mars dernier. Le groupe d'action anti-drogue de la Sûreté Départementale de Grenoble constate qu'un trafic de stupéfiants qui avait été démantelé, rue Marie Margaron-Jallet, à Saint Martin d'Hères, reprend dans un autre quartier de la ville, place Dezempte et stade Benoit Frachon.

Un jeune de 23 ans tenait le point de deal

Des surveillances sont mises en place et prouvent que le commerce marche bien, les clients venant s'approvisionner en "drive" ou à pied. Un jeune de 23 ans est identifié comme celui qui "tient la boutique", gérant le point de deal, en en assurant l'ouverture et la fermeture et en approvisionnant le vendeur en marchandises. Il n'hésite pas à le remplacer, en cas d'absence de ce dernier.

L'enquête suspendue pour cause de confinement

Mais l'enquête doit être suspendue pour cause de confinement. Elle a donc repris le 11 mai. D'autres complices sont identifiés, des lieux de stockage repérés.

Le 30 juin, il est décidé d'intervenir. 80 policiers sont mobilisés et 6 suspects, tous âgés d'une vingtaine d'années, sont interpellés et placés en garde à vue à Grenoble.

Perquisitions et comparution immédiate

Lors des perquisitions, 113 grammes de cocaïne, plus d'un kilo de résine de cannabis, 15 000 euros en espèces, une arme de poing, une voiture et un scooter ont été saisis.

Les six individus seront présentés vendredi matin au Parquet de Grenoble pour être jugés en comparution immédiate dans l’après midi pour trafic de drogue, détention d'armes de catégorie B, blanchiment d'argent et violation d'une interdiction de séjour.

Déranger les trafiquants en organisant régulièrement des coups de filet

Le même jour, mardi 30 Juin, dans l’agglomération grenobloise, ce sont 125 gendarmes qui avaient arrêtés douze individus, toujours pour trafic de drogue. Ces derniers seront présentés au juge demain, jeudi.

Ces deux opérations concomitantes prouvent la volonté affichée du Parquet de Grenoble de lutter pied à pied contre le trafic qui, selon le mot d'un ancien magistrat, "gangrène la capitale des Alpes depuis de nombreuses années." L'idée est de donner régulièrement des coups de pied dans la fourmilière pour gêner les trafiquants et les insécuriser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess